Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Manifestation à Paris pour le Droit au logement


Plusieurs milliers de personnes (4.000 selon la police, 10.000 selon les organisateurs) ont manifesté samedi à Paris à l'appel d'une quarantaine d'associations et de syndicats pour dénoncer la reprise des expulsions locatives,

Si les décisions de justice ont baissé de 1997 à 2002 (87.700 à 83.800), les expulsions effectives sont passées de 4.753 en 1997 à 7.534 en 2002.



Manifestation à Paris pour le Droit au logement
selon la dépèche AFP :

" Les manifestants ont répondu à un appel commun du DAL (Droit au logement), d'AC ! (Agir contre le Chômage), Droits devant !, CGT-chômeurs et de nombreuses autres organisations.

" Dans le cortège également, des assistantes sociales, confrontées, comme Isabelle, 29 ans, "chaque jour à des familles qui ont un problème de logement et souvent sont menacées d'expulsion". "Souvent on n'a pas de solutions pour elles. Les foyers sont archi-complets", déplore encore la manifestante.

Outre un moratoire sur les expulsions, les associations demandent "la réalisation en urgence de 300.000 logements sociaux en Ile-de-France, un million pour la France", et "la réquisition des logements vacants par les autorités afin de répondre à la demande".../...

Dans le cortège, Fatoumata, originaire de Guinée, et ses trois enfants, âgés de 3 à 12 ans et demi, sont au bout de la procédure qui mène à l'expulsion. "Tous les papiers sont faits", résume-t-elle, "ils peuvent venir dès mardi. J'attends. Je ne peux rien faire d'autre".

Egalement manifestante, Marie-Chantal, ivoirienne, est en colère car elle travaille, et peut donc payer un logement mais ne trouve rien auprès des organismes sociaux.

"Aujourd'hui, nous vivons à cinq dans un deux-pièces, dans un immeuble pourri, au 6e étage sans ascenseur. Il fait froid parce qu'il n'y a plus de vitres aux fenêtres et le propriétaire ne veut rien faire", raconte-t-elle. "Je paye 800 euros par mois pour ça. J'ai les moyens d'avoir un appartement en HLM, j'ai déposé des dossiers, mais je n'en trouve pas".

Alors que l'AFP annonce 1600 manifestants en fin de parcours, l'associated press en compte 4000 et les organisateurs 10.000. On peut ainsi à juste titre s'interroger sur les chiffres fournis par l'AFP.


( nota : La photo présentée date de la manifestation du 02 février dernier )

Samedi 13 Mars 2004



L'essentiel | Actualités | L'ANAS et vous | La Revue | Les avis de l'ANAS | JNE / JET