Association nationale des assistants de service social
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Communiqué commun - Enfants enfermés, depuis un an la situation empire




Le 05/11/2019
 
Aujourd’hui, 15 associations et syndicats rendent publique une lettre ouverte adressée aux député.e.s les appelant à déposer une proposition de loi pour interdire l’enfermement administratif des enfants.
En septembre 2018, suite aux débats lors de l’examen de la loi « Asile Immigration », plusieurs députés de la majorité ont lancé un groupe de travail avec pour objectif la rédaction d’une proposition de loi interdisant l’enfermement administratif des enfants.
Un an plus tard les résultats des travaux ne sont toujours pas rendus publics, alors que le nombre d’enfants enfermés en rétention et en zone d’attente grandit depuis le début de l’année et que les conditions d’enfermement se détériorent.
Cette lettre ouverte est un appel aux députés à suivre leurs engagements et déposer la proposition de loi qui permettra de mettre un terme définitif à l’enfermement administratif des enfants en France.
En ce 30e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, il est plus que jamais nécessaire au-delà des engagements, de passer aux actes pour rendre effectifs les droits de l’enfant.

Mardi 5 Novembre 2019




Notez

Communiqués ANAS | Les avis de l'ANAS | Protection de l'enfance | Nous avons reçu... | International | Déontologie | Formation | Santé | Congrès - Colloques - Conférences | Publications et ouvrages | Le saviez-vous ? | Contentieux