Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

APPEL au Soutien des assistantes sociales du Puy de Dôme


L’ANAS appelle les professionnels à soutenir les assistantes sociales du Puy de Dôme, victimes de sanctions graves alors qu’elles défendent une intervention sociale de qualité. Nous appelons l’ensemble des assistants de service social ainsi que tous les travailleurs sociaux de France à faxer un message de soutien à l’une ou plusieurs des Circonscriptions (voir les numéros ci-dessous). Nous proposons en bas de page un modèle à télécharger. Vous trouverez aussi en fichier notre analyse sur cette mobilisation afin de vous faire une idée plus précise.



APPEL au Soutien des assistantes sociales du Puy de Dôme
Depuis près de un an, les assistantes sociales du Département du Puy de Dôme alertent les responsables politiques et administratifs de cette collectivité. Fortes de leurs expériences, elles ont analysé les conséquences de la nouvelle organisation qui leur est imposée. Elles ont pu démontrer que les tâches administratives jusqu’alors assurées par les secrétaires et que l’on souhaite dorénavant leur faire prendre en charge en plus de leurs autres tâches, nuiront à la proximité avec les usagers. Or, c’est de cette proximité qu’une relation de qualité peut émerger, que la confiance peut permettre un véritable accompagnement social. C’est un fait tellement reconnu que plusieurs collectivités ainsi que l’IGAS affirment la nécessité de réduire l’envahissement du travail administratif dans le quotidien des travailleurs sociaux afin de leur permettre de mieux assurer le lien avec les personnes qui en ont besoin. Mais cette affirmation dans la pratique, est en contradiction avec le développement de procédures et de dispositifs qui vont dans le sens opposé à celui souhaité. Ils ne règlent rien sur le fond. C’est en cela que ce que vivent nos collègues du Puy de Dôme concerne chaque assistant social, et plus largement aussi tous nos collègues conseillers en économie sociale et familiale ainsi que les éducateurs.

Les assistantes sociales du Puy de Dôme ont mené de façon remarquable leur mouvement. Elles ont proposé des analyses étayées, appuyées sur un positionnement professionnel respectueux des usagers et de leurs missions essentielles dans le cadre du service public. Elles ont fait des propositions d’évaluation du nouveau dispositif, demandant simplement que les critères d’évaluation soient pertinents au regard de leurs compétences, fonctions et du sens de leurs missions.

Elles n’ont pas été entendues. Leurs propos ont même été déformés et elles ont fait face à des accusations totalement injustifiées et disproportionnées. Elles se retrouvent aujourd’hui victimes de sanctions graves : avertissements ou pour 45 d’entres elles, exclusion du service pour la journée du 5 décembre 2006. Ces sanctions sont non seulement arbitraires mais constituent une violence à l’égard de celles et de ceux qui œuvrent au quotidien pour une société plus humaine.

Parce que leur situation est symptomatique des dérives organisationnelles et managériales que nous voyons se développer ;

Parce que leur combat pour un exercice de la profession permettant d’accueillir et accompagner les personnes est aussi celui de chaque assistant social ;

Parce que les sanctions dont nos collègues font l’objet sont injustes ;

Parce que leur mouvement est celui de tous ceux qui contre une vision instrumentale et bureaucratique défendent la dignité du travail social ;

Nous renouvelons notre soutien à l’ensemble des collègues et nous serons à leurs côtés le mardi 5 décembre, via la présence du président de l’ANAS lors du rassemblement prévu ce même jour ;

Nous appelons l’ensemble des assistants de service social ainsi que tous les travailleurs sociaux de France à faxer un message de soutien à l’une ou plusieurs des Circonscriptions (voir les numéros ci-dessous). Nous proposons ce modèle à télécharger. Vous trouverez aussi en fichier joint notre analyse sur cette mobilisation afin de vous faire une idée plus précise.

Faîtes circuler cet appel : soutenons ceux qui défendent une conception du travail social que nous partageons !


Le 25 novembre 2006
Le Comité National de l’ANAS

Circonscription d'Ambert Fax : 04 73 82 55 29
Circonscription d'Amadéo Fax : 04 73 19 59 39
Circonscription de Beaumont Fax : 04 73 15 06 71
Circonscription de Cournon Fax : 04 73 69 92 60
Circonscription d'Issoire Fax : 04 73 89 70 38
Antenne de Brassac-les-Mines Fax : 04 73 54 50 89
Circonscription de Saint-Eloy-les-mines Fax : 04 73 85 31 29
Antenne Les Ancizes Fax : 04 73 86 89 91
Circonscription de Savaron Fax : 04 73 98 26 89
Circonscription de Sud-Limagne Fax : 04 73 14 50 01
Circonscription de Riom Fax : 04 73 64 53 79
Circonscription de Rochefort-Montagne Fax : 04 73 65 89 59
Circonscription de Thiers Fax : 04 73 80 86 49
Circonscription de Vaucanson Fax : 04 73 14 50 51

SOUTIEN AUX COLLEGUES DU PUY DE DOME

J’apporte mon soutien au mouvement engagé par les collègues du Puy de Dôme, contre le transfert des tâches et l’alourdissement administratif que l’on souhaite leur imposer.

Je vous témoigne par la présente ma solidarité face aux sanctions dont vous êtes l’objet.

Confraternelles salutations.


NOM.........................................................PRENOM.............................................PROFESSION ...............................................................VILLE/REGION.....................................SIGNATURE












Mercredi 29 Novembre 2006



L'essentiel | Actualités | L'ANAS et vous | La Revue | Les avis de l'ANAS | JNE / JET