Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Un front syndical du Refus pour les AS scolaires

un appel des collègues


3 syndicats regroupant les assistantes sociales scolaires se mobilisent pour refuser le transfert des personnels AS de l'éducation nationale vers les services des conseils généraux dans le cadre de la décentralisation.
Un appel au boycott de certaines réunions est lancé.



Un front syndical du Refus pour les AS scolaires
Voici le communiqué commun aux 3 organisations syndicales Sgen-CFDT / Snasen-UNSA-Education / Snuas-FP-FSU

LE FRONT DU REFUS

Le transfert des Assistants et Conseillers Techniques de Service Social est refusé par l'ensemble des personnels et des organisations syndicales qui les représentent.

Il fait courir le risque de déstructuration des équipes éducatives, voire la disparition organisée de nos missions et de notre présence dans les établissements.

Les trois organisations syndicales représentatives des personnels sociaux refusent un tel projet et le désengagement de l'Etat envers les jeunes et les populations les plus vulnérables. Pour répondre au déni de nos missions, les syndicats représentatifs appellent les Assistants et Conseillers Techniques de Service Social à se concentrer en priorité sur l'accueil et l'écoute des élèves.

En conséquence, il ne nous sera plus possible de participer aux :

CCSD en tant que membre permanent,
Réunions de synthèse "protection de l'enfance" en tant que membre permanent,
Conseils de classe,
Commissions d'appel, d'affectation et d'orientation,
Commissions de prévention vie scolaire,
Conseils de discipline,
Commissions de gestion des fonds sociaux,
Actions collectives de prévention, animations et projets d'établissement,
Réunions de synthèse,
Cellules de veille, d'écoute et d'appui,
Dispositifs relais,
Conseils d'administration,

Aux réunions extérieures, en particulier les CESC celles qui relèvent de la politique de la ville et les comités locaux de sécurité,

Aux colloques de l'Education nationale en tant que formateur,

Par ailleurs, nous appelons à ne plus rendre ni statistiques, ni rapport d'activités.

Les 3 organisations syndicales appellent l'ensemble des collègues à :

Réussir toutes les actions qui seront proposées dans les établissements, les départements, les IA, les rectorats.

Interpeller l'ensemble des personnels de l'Education nationale, les élèves, les parents d'élèves.

Mettre en place les réunions intersyndicales, interprofessionnelles.

Ceci afin d'engager les débats autour du danger du transfert de personnels.

NOUS EXIGEONS LE MAINTIEN DES SERVICES SOCIAUX A L'EDUCATION NATIONALE ET DE TOUS LES PROFESSIONNELS QUI CONTRIBUENT A LA MISSION EDUCATIVE DE L'ECOLE.

LES TROIS ORGANISATIONS SYNDICALES APPELLENT TOUTES LES COLLEGUES A S'ORGANISER COLLECTIVEMENT.

L'HEURE N'EST PAS AU REPLI INDIVIDUEL MAIS BIEN A LA CONSTRUCTION D'UN FRONT COMMUN DE REFUS.


Mardi 8 Avril 2003



L'essentiel | Actualités | L'ANAS et vous | La Revue | Les avis de l'ANAS | JNE / JET