Association nationale des assistants de service social

Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Un drame endeuille la profession




Illustration : Fanny Cé. ANAS - Tous droits réservés
Illustration : Fanny Cé. ANAS - Tous droits réservés
Paris, le 13 mai 2021
 
 
L’Association Nationale des Assistant·e·s de Service Social a appris ce matin le décès d’une assistante sociale dans l’exercice de ses fonctions. Chargée du suivi des personnes âgées, elle exerçait notre profession au sein du pôle des solidarités du département de l’Aube.
 
Elle a probablement été tuée par la personne à qui elle venait en aide dans le cadre d’un accompagnement social.
 
Ce drame endeuille à nouveau le monde du travail social, le service social et notre profession. Il nous rappelle la nécessaire solidarité confraternelle qui nous réunit.
 
Aujourd’hui, nos pensées vont en direction des proches de cette professionnelle, de sa famille et de ses collègues.
 
Le Conseil d’Administration de l’ANAS

Afin de saluer la mémoire de notre consoeur, vous pouvez partager ci-dessous un commentaire à destination de ses proches et de la profession. Pour cela, cliquez sur "Ajouter un commentaire" en bas de la page.



Jeudi 13 Mai 2021




Notez


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

109.Posté par Lemonnier le 24/05/2021 21:50
Quel drame. Pas de mots pour dire combien je suis choquée par l'acte et ce silence politique autour du décés d Audrey.Je souhaite énormément de courage à sa famille et à ses enfants.

108.Posté par Catherine simonoff le 23/05/2021 15:15
Mes pensées vont vers la famille de notre collègue et particulièrement à ses enfants qui perdent leur maman.
Prenons l habitude de renoncer à une vad seule si notre intuition professionnelle nous met en alerte,même si nous devons le faire faute de temps et de personnels .ce n était peut être pas le cas,mais ce drame me fait penser à d autres situations.

107.Posté par AA le 21/05/2021 11:14
Des pensées à tout son entourage aujourd'hui endeuillé à qui il manquera une fille, une épouse, une mère, une amie, une collègue, une professionnelle...
Je suis également touchée par le silence politique et médiatique concernant la mort d'un agent public dans l'exercice de ses fonctions. Nous nous préoccupons des autres et des nôtres mais qui pour prendre soin de nous ? Ce silence démontre le mépris pour notre profession.

106.Posté par Fabienne le 20/05/2021 14:00
Toutes mes condoléances à la famille, aux amis et aux collègues concernant ce drame affreux. Nous avons appris à nous taire face à la violence verbale et physique qui devient notre lot quotidien peut être par fatalité. Les pouvoirs publiques ont oublié que nous sommes sur le front en permanence face à des situations sociales de plus en plus nombreuses et complexes, et sujettes à dérapage.

105.Posté par Laurence le 19/05/2021 11:53
Pensées émues pour notre collègue et ses proches.
Ne banalisons pas. Le danger est réel et notre exposition tout autant.
Seuls en visite à domicile notamment, les travailleurs sociaux prennent des risques peu reconnus.
Restons prudents.
Malgré notre bienveillance, notre souhait d'être aidants et non ennemis, le public ne le ressent pas toujours de cette façon.

104.Posté par Favre Michelle le 19/05/2021 09:03
Je suis très touchée par ce drame et mes pensées et ma compassion vont vers la famille et les proches de ma consœur. Je leur présente mes plus sincères condoléances . Notre métier fait d'engagement altruiste, de présence auprès des plus démunis et des plus exclus de la société nous expose aussi malheureusement à la violence des usagers. Ne laissons pas ce drame sous silence par respect pour cette jeune collègue et son engagement professionnel.

103.Posté par Véronique Ghersy le 18/05/2021 21:44
Apprendre le décès d'Audrey ADAM dans l'exercice de ses fonctions d'assistante de service social, m'a fortement émue.
Je ne la connaissais pas mais, je partageais le même métier et la même spécialité.
Pour cette consœur, c'est toute la profession des métiers du social qui est en deuil.
J'ai été attentive aux réactions des médias face à cet événement mais, rien, silence, aucun commentaire....comme pour l'intervention en service social, silencieuse, sans bruit, à petits pas, qui dénoue pourtant nombre de situations jour après jour...
Sa mort fait réfléchir les acteurs des professions du social et nous plonge dans une grande tristesse.
Mes pensées les plus affectueuses vont à sa famille, ses proches, ses amis, ses collègues de travail.
Sincères salutations - GHERSY Véronique

102.Posté par Stephanie le 18/05/2021 21:13
Très émue et choquée par ce drame, je tiens à adresser toutes mes pensées, ma solidarité et mes condoléances à la famille et aux collègues d'Audrey.

101.Posté par AP le 18/05/2021 18:37
Parfois j'ai pensé le danger réel, parfois je l'ai ignoré, comment savoir qui nous avons véritablement en face de nous ? Ces dernières années les actes de violence se multiplient et malgré le sens de notre métier, nous n'y échappons malheureusement pas. Une profession toujours silencieuse mais au front tous les jours.
Mes pensées chaleureuses à son mari, ses enfants, ses parents et à toutes celles et ceux qui ont partagé son existence.

100.Posté par Delort le 18/05/2021 16:28
Une énorme pensée pour sa famille, ses enfants.

99.Posté par DG le 18/05/2021 10:25
Aucun mot ne pourra défaire ce drame toutes mes condoléances à sa famille et ses proches qu’elle repose en paix🙏

98.Posté par ASSEUHI AKA JULIEN SERGE le 18/05/2021 10:11
Mes condoléances à sa famille biologique et à la corporation des ASSISTANTS SOCIAUX depuis la CÔTE D'IVOIRE ( ABIDJAN ).

97.Posté par Christelle COUVRAND GODARD le 18/05/2021 09:56
Je partage la tristesse et la peine de ses proches familles, collègues, amis, et suis solidaire de tous.

96.Posté par Cathy le 17/05/2021 22:35
grande tristesse et émotion..Mes pensées les plus sincères accompagnent la famille d'Audrey..

95.Posté par ROCKA Christine, Vairea le 17/05/2021 21:32
Toutes mes pensées de soutien vont à cette famille qui a perdu un être cher. Comme c'est triste de perdre une collègue dans ces conditions là

94.Posté par Sandrine le 17/05/2021 19:03
Toutes mes sincères condoléances à sa famille, ses amis, ses collègues.
Fraternellement, une collègue affectée.

93.Posté par Fabienne le 17/05/2021 17:08
Toutes mes condoléances à sa famille et à ses collègues

92.Posté par Valerie le 17/05/2021 16:45
Ce genre de drame renvoie que nous avons, nous aussi, un métier à risque avec des responsabilités énormes. Une famille est endeuillée et une profession très touchée.
Médaille du courage à Audrey
Sincères condoléances aux proches d'Audrey.

91.Posté par E.Wi le 17/05/2021 15:16
Un drame qui pourrait arriver à chacun d'entre nous assistants sociaux mais dont aucune reconnaissance n'est faite par notre gouvernement et par les médias... Une pensée à notre collègue et à ses proches.

Est-ce parce que nous faisons un métier à dominance féminine que la reconnaissance n'est pas la même que pour ces représentants de la force public ? Je me pose malheureusement la question...

90.Posté par GEORGIA THINES le 17/05/2021 14:12
TOUTES MES CONDOLEANCES à SA FAMILLE ET à SES COLLEGUES DE TRAVAIL.
QUELLE TRAGEDIE, NOS METIERS DE L'ACCOMPAGNEMENT SONT DE AUSSI VISES PAR LA BRUTALITE ET LA BARBARIE , JE ME POSE DE PLUS EN PLUS CETTE QUESTION, SOMMES NOUS TOUJOURS à NOTRE PLACE ET JUSQU'Où NOTRE EMPATHIE PEUT ELLE NOUS CONDUIRE?
TOUJOURS LA MËME REPONSE , POURSUIVRE POUR NE PAS LAISSER UNE PERSONNE AU BORD DE LA ROUTE;
jE RENDS HOMMAGE à CETTE BELLE PERSONNE
GEORGIA

89.Posté par Céline Geneville le 17/05/2021 14:10
Tout d'abord toutes mes pensées à la famille, aux proches et aux collègues de notre consœur. Cette terrible nouvelle est aussi une épreuve pour toute la profession. Réagissons.

88.Posté par Juliette le 17/05/2021 13:19
Immense triste... pensées à sa famille et ses collègues de travail.
Elle laisse derrière elle des enfants, des orphelins...

Je suis consternée qu'en 2021 un agent du service public puisse mourir dans l'exercice de ses fonctions dans l'ignorance "populaire" et "médiatique" la plus totale.
Quelles leçons devons nous tirer de ce fait?

Nous sommes là quand il s'agit de paix sociale, sans jamais rien dire, sans jamais se plaindre, en craquant chez nous parfois, dans l'indifférence la plus totale.
On peut donc mourir au travail, dans un métier que l'on a choisi, que l'on aime, que l'on défend. Le risque contre la vie... plus le temps passe et plus je me dis qu'il ne faut pas s'étonner que nos métiers ne donnent plus envie aux jeunes générations.

Qu'attendent nos politiques? Qu'attendent nos élus?
Quel statut vont avoir les enfants d'Audrey Adam? Leur mère est décédée dans l'exercice de ses fonctions...

Tellement, mais tellement de questionnements sur nos métiers de travailleurs médico-sociaux que je crois qu'il est grand temps que l'on se questionne tous sur notre avenir professionnel et les risques auxquels nous sommes de plus en plus confrontés.

87.Posté par Rosemarie Debray le 17/05/2021 11:10
Toutes mes sincères condoléances à sa famille et à ses collègues. Je suis très touchée par ce drame survenu à une consoeur décédée dans l'exercice de ses fonctions.

86.Posté par Jocelyne le 17/05/2021 10:27
Encore une mort injuste, injuste aussi pour sa famille, injuste parce que notre profession n'est pas reconnue, pas valorisée, injuste parce qu'elle est passée inaperçue...

85.Posté par Karima CRETEUR le 17/05/2021 10:15
Je souhaite apporter à travers ce message toute ma sympathie à la famille et aux proche d'Audrey.
La violence est partout. On le sait.
Les travailleurs sociaux ne sont pas épargnés.
Mais comme il est cruel cet acte face à une main tendue...
Que la mémoire d'Audrey soit honorée.
Condoléances

84.Posté par Bleuenn Audren le 17/05/2021 09:59
Condoléances et soutien aux proches de cette collègue.
Elle faisait un beau métier, et a dû apporter souvent une aide précieuse aux personnes qu elle accompagnait. Je suis très triste que son métier ait pû lui coûter la vie.

83.Posté par Nathalie Bidolet le 17/05/2021 09:39
De tout cœur, toutes mes condoléances à sa famille et ses proches. Pensées pour ses collègues, dans cette commune pour laquelle elle allait chaque jour à la rencontre des plus démunis, pour toutes celles et ceux qui, comme elle, comme moi, ont choisi ce métier bien peu valorisé, et pourtant ciment d'un fragile équilibre social. Avec toute ma solidarité.

82.Posté par Maison de la métropole le 17/05/2021 09:24
Triste nouvelle. Une pensée pour toute sa famille et ses proches collègues.

81.Posté par MONTEGRE Coralie le 17/05/2021 09:14
Grande tristesse pour une consœur. Toutes mes pensées vont vers sa famille et ses collègues. Cela aurait pu être moi, nous. Continuons, pour elle

80.Posté par Emilie le 17/05/2021 09:13
Très émue par cette triste nouvelle. Toutes mes condoléances à ses proches.

79.Posté par Rufine carine le 17/05/2021 07:39
Sincères condoléances à toute sa famille, courage à l’ensemble des corps de métier du social.

78.Posté par Patier Stéphanie le 17/05/2021 07:31
Quelle horreur de perdre la vie en effectuant son travail!!! Toutes mes pensées à sa famille, ses amis et ses collègues

77.Posté par PORCHERET le 16/05/2021 20:05
En solidarite et confraternelllement, toutes mes pensées pour sa famille ainsi que ses collègues. Face aux violences et aux souffrances de notre société nous restons fort.e.es de notre ethique et de nos valeurs sincères condoléances

76.Posté par Raphaèle MAHJOUB le 16/05/2021 19:54
Je me sens très triste pour cette collègue ,sa famille ses amis, ses collègues ... vraiment toutes mes condoléances les plus sincères.
Mais au delà de cette tristesse je me sens également très en colère, encore une assistante sociale morte au combat , car c'est bien de cela dont il s'agit ,du combat contre la misère sociale ,la maltraitance,le désespoir ...et le pire c'est que ce n'est ni la première ,ni la dernière , une mort dans l'indifférence la plus totale des pouvoirs publics et des médias.
Jusqu’à quand allons nous continuer à être en première ligne ?: seule au domicile chez des personnes fragiles, dévorées par des permanences qui n'en finissent plus ,où les usagers ne sont pas reçus dans des conditions décentes qui explique souvent cette violence qui gronde. jusqu’à quand allons nous continuer à nous faire insultées,frappées, et même tuées sans que personne ne lève le petit doigt ?
Après cette minute de silence tellement silencieuse que personne ne l'a entendue ,ni relayée... il serait maintenant temps de faire entendre notre voix haut et fort d'abord pour cette collègue qui ne faisait que son métier et pour toutes les autres aussi!!! maintenant ça suffit !!!

75.Posté par charlotte S le 16/05/2021 19:11
Terrible nouvelle !
Les assistants sociaux si peu considérés. N'oublions pas que la violence est malheureusement trop présente.
Toutes mes condoléances à sa famille.

74.Posté par Pouhe Myriam le 16/05/2021 18:06
À la famille d’Audrey et ses proches, je vous présente mes sincères condoléances 💐

73.Posté par VIRGINIE le 16/05/2021 17:56
Un besoin de partager avec la famille d'Audrey et avec ses collègues cette grande tristesse et de leur transmettre des mots de soutien face à ce tragique évènement qui nous bouleverse personnellement et professionnellement. Il est nécessaire de rendre hommage à notre métier que cette collègue exerçait avec conviction, engagement et sans peur. Ne laissons pas la peur nous gagner et restons ouverts à ceux qui ont besoin d'aide. Nous nous devons, en hommage à cette collègue, de porter et soutenir la valorisation et la reconnaissance de notre métier, pour ses risques mais aussi pour ce qu'il a d'essentiel pour notre société.

72.Posté par Catherine le 16/05/2021 17:56
Très touchée par ce drame, j'adresse mes plus sincères condoléances à la famille, aux proches et aux collègues d'Audrey.

71.Posté par Thomas DENIS-RUBY le 16/05/2021 04:03
Très touché par cette disparition, j’adresse toutes mes pensées, ma solidarité et mes condoléances à la famille, aux proches et aux collègues et ami-e-s d’Audrey.
Un jour, les larmes laisserons la place aux sourires qu’inspireront les plus beaux souvenirs.
Je suis fier de faire partie de cette grande famille d’Assistant-e-s de Service Social. Continuons à exercer dignement notre métier au service de la population, et en pensant à notre consœur.
Avec mes sentiments confraternels. TDR

70.Posté par Béatrice GAUTHERON DECHAMPS le 15/05/2021 23:34
Je suis très touchée par ce drame. Mes premières pensées et mon soutien vont à ses enfants et son mari. Nous sommes trop souvent seul(e) pour affronter lors de visites à domicile la détresse, la misère, la souffrance psychologique de ceux que nous tentons d'accompagner. La vigilance et la protection de nos Institutions employeurs sont primordiaux, la reconnaissance de notre travail par le Gouvernement, dont le silence autour de ce drame est assourdissant, est essentiel. Toute mon affection pour Audrey et ses proches, familles, amis et collègues.

69.Posté par Claire le 15/05/2021 22:15
Solidaire....mes pensées vont vers sa famille et ses collègues....

68.Posté par WANESSE Madeleine le 15/05/2021 22:07
Apprenant la nouvelle ce matin, je viens présenter mes condoléances à la famille de notre consœur ! Les mots peuvent ne pas suffir pour soulager la peine des collègues etde la famille. Mais de tout ❤ nous sommes avec vous de Nouvelle-Calédonie.

67.Posté par Claudine le 15/05/2021 18:32
Je suis de tout cœur avec les proches et la famille de notre consœur. Restons solidaires dans l'épreuve.

66.Posté par Christine le 15/05/2021 16:04
Toutes mes condoléances à la famille, amis, collègues.
Je suis très émue par ce drame .

65.Posté par Annick Nasso le 15/05/2021 14:07
Toutes mes pensées vont à la famille et aux ami.e.s dee cette jeune collègue.
Je suis indignée qu'aucun hommage national ne lui soit rendu, pas même un mot dans les journaux télévisés.
Cette ignorance affecte, en plus de la perte de notre collègue davantage la non reconnaissance de notre profession 😥

64.Posté par Chimène le 15/05/2021 13:48
Toutes mes condoléances aux proches d'Audrey (famille, amis, collègues, tous ceux qu'elle a pu accompagner).
Je rejoins les avis sur le fait que notre profession est à risque et tellement nécessaire. Nous garder du repli securitaire, Oui! Mais avoir des conditions de travail suffisamment bonnes pour exercer.
Marche blance# "je suis Audrey ".

63.Posté par Samantha le 15/05/2021 07:19
Sincères condoléances à la famille d Audrey. Les mots me manquent.... Quel drame. Mourir pour avoir fait son métier , pour avoir été bienveillante . j espère qu un hommage sera rendu pour souligner son engagement et la remercier pour être ce qu elle était. Bienveillante , dévouée et au service d autrui. Bon courage

62.Posté par Gouzarski le 15/05/2021 02:39
Solidaire

61.Posté par Audrey Maraton le 14/05/2021 23:27
Je suis très triste d'apprendre une telle nouvelle. Je transmets mes sincères condoléances à la famille de notre collègue en lui souhaitant beaucoup de courage. Que Dieu les accompagne dans cette épreuve.

60.Posté par POINSO Cécile le 14/05/2021 21:41
Je suis de tout coeur évidemment avec les proches de cette professionnelle. Cela rappelle combien notre métier est riche mais aussi parfois dangereux car nous cotoyons toute la misère du monde. Courage aux membres de la famille de cette personne et à ses amis.

1 2 3
Nouveau commentaire :
Twitter

Communiqués ANAS | Les avis de l'ANAS | Protection de l'enfance | Nous avons reçu... | International | Déontologie | Formation | Santé | Congrès - Colloques - Conférences | Publications et ouvrages | Le saviez-vous ? | Contentieux | HCTS