Association nationale des assistants de service social

Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Pourquoi adhérer à l’ANAS ?




L'année 2019 pour l'ANAS et pour vous, consoeurs et confrères, a été riche et valorisante. La campagne d'adhésion est toujours un temps fort à l'Association et ses adhérents pour faire le bilan de l'année passée, apprécier le temps écoulé, se rendre compte du travail réalisé et des projets encore à mener. Mais cette énergie, et cette mobilisation sans borne ne peuvent exister sans bénévoles investis en Sections locales, sans Commissions, sans Conseil d'Administration ; bien sûr, nous ne pouvons oublier les sympathisants qui soutiennent de près ou de loin l'ANAS en relayant nos productions. 
 

L'ANAS est totalement indépendante, distincte de toute organisation politique et ne bénéficie d'aucune subvention publique ou privée. Ce n’est que forte du soutien financier des Assistants de Service Social et étudiants qui adhèrent que l'ANAS continue d’exister tant au niveau national qu'international.
 

Beaucoup de travail aura été effectué pour défendre et valoriser la profession d'Assistant de Service Social durant cette année 2019. L'ANAS avait à coeur de faire savoir à ses adhérents, aux professionnels du service social et aux acteurs institutionnels et politiques, qu'elle mène un chantier lourd mais indispensable, de défense du titre de l'Assistant de Service Social. Aussi, le Conseil d'Administration a souhaité rendre visible ce travail, en créant une rubrique sur le site internet que nous vous invitons à consulter afin de découvrir le travail effectué, indispensable pour lutter contre la dévaluation de notre diplôme d’Etat.
 

L'ANAS et ses adhérents se mobilisent jour après jour pour permettre aux Assistants de Service Social et étudiants de trouver au sein de l'Association un espace de soutien, de rencontre, de débat, et d'échanges afin de construire ensemble des réflexions sur des thématiques traversant le champ social. Ces travaux sont menés par des adhérents qui décident de donner de leur temps personnel à une réflexion commune pour aboutir à des productions de pensée utile à la profession. Encore une fois, c'est sans compter sur l’altruisme de l'Association qui diffuse à tous et toutes ces avis, communiqués, afin que chacun puisse les lire, les partager, se les approprier.
 

L'ANAS a également créé depuis 1971 la Revue Française de Service Social. Ce trimestriel intégralement élaboré par les contributeurs bénévoles et des adhérents de l’ANAS est financé par l’Association. Notre revue est reconnue dans le champ spécialisé comme une référence. Chaque numéro est construit comme un véritable outil de réflexion, de débat dont il revient à chacun de se nourrir en s'y abonnant individuellement ou par l'intermédiaire de son service.
 

Ces productions et réflexions peuvent venir enrichir chaque professionnel dans sa pratique professionnelle du quotidien auprès des personnes qui nous sollicitent. Face à ce vertige citoyen qui parvient jusqu’à interroger les valeurs de solidarité, les Assistants de Service Social continuent d’agir pour soutenir les personnes les plus fragiles.
 

Quand bien même, il est à rappeler que notre profession d'Assistant de Service Social est exposée à des risques et il est nécessaire de s'en protéger le mieux possible. C'est pour cela que l'ANAS propose aux adhérents de souscrire à une protection juridique spécialement adaptée aux besoins de la profession pour un tarif dérisoire. Les sollicitations individuelles des professionnels s’avèrent nombreuses et les bénévoles de l’association n’ont pas la possibilité de répondre à chacune d’elle. Cette protection juridique réalisé par des experts peut alors s’avérer indispensable pour nous et les personnes que nous rencontrons.
 

Historiquement et encore aujourd’hui l’ANAS est un lieu de mobilisation, d'engagement, voire de lutte en des temps où l'accès pour tous aux droits fondamentaux peut être ainsi remis en cause, percutant même parfois les fondements éthiques et déontologiques de notre profession tant il nous place face à des contradictions insurmontables.
 

L'Association s'est alors faite le porte-voix de différentes actions et campagnes nationales et internationales : Journée Mondiale du Travail Social, lutte contre l’enfermement des enfants, mobilisation commune avec d’autres associations contre la circulaire relative à la transmission d’information nominative par le 115-SIAO, mobilisation des étudiants … Cette année, des indignations citoyennes et professionnelles, sont devenues le moteur des adhérents pour construire la Journée Nationale d'Étude du 8 novembre 2019 ayant pour thématique le lien étroit entre intervention sociale, défense des droits fondamentaux et promotion de la personne.
 

Vous l'aurez compris, adhérer à l'ANAS, c'est d'abord assurer sa pérennité. C'est aussi permettre de continuer de trouver un espace de pensée constructif et indépendant dans la confraternité.
 

A toutes et tous, étudiants et Assistants de Service Social, en poste ou retraités, nous vous adressons tous nos vœux en cette année 2020 et espérons vous compter parmi nos adhérents.

 

Pour le Conseil d’Administration,
 

Nadège Hamon

Administratrice de l’ANAS

J'adhère et je soutiens l'ANAS


Mardi 7 Janvier 2020




Notez

L'essentiel | Actualités | L'ANAS et vous | La Revue | JNE / JET | Outils de travail | Archives