Association nationale des assistants de service social
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

IFSW Europe intensifie son action suite au décès de travailleurs sociaux




IFSW Europe intensifie son action suite au décès de travailleurs sociaux
11 septembre 2019
 
Déclaration approuvée lors de la réunion des membres européens de l'IFSW, Vienne, 8 septembre 2019
 
Les membres européens de l'IFSW se sont engagés aujourd'hui dans une campagne sur les questions de sécurité des travailleurs sociaux et sur le renforcement des systèmes de protection des usagers de services et des professionnels.
 
Récemment, en Croatie, un travailleur social et un avocat ont été tués dans le service social où ils travaillaient. En vertu de la loi croate, les travailleurs sociaux sont obligés de jouer le rôle de « tuteur » pour les personnes dont la capacité juridique est limitée. Historiquement, les travailleurs sociaux croates se sont opposés au rôle de tuteur obligatoire exigé par la loi et ont fait campagne pour une meilleure coopération intersectorielle entre les services sociaux, la santé, l'éducation, le système judiciaire, la police et les usagers des services sociaux.
 
Un représentant du conseil d'administration de l'Association croate des travailleurs sociaux a fait un commentaire : « Les échecs du système croate, mis en lumière par la profession de travailleur social, ont tragiquement entraîné la mort de deux collègues. Dans les cas complexes, il est vraiment important que les travailleurs sociaux soient identifiés dans les politiques et les lois comme des professionnels égaux aux côtés des autres professionnels concernés, car les avertissements et les idées des travailleurs sociaux sont souvent négligés ».

Les membres de la FITS acceptent d'unir leurs forces pour faire campagne :
 
  • Les travailleurs sociaux doivent participer davantage à l'élaboration et au suivi, à l'évaluation et aux changements de la politique sociale afin de s'assurer que les systèmes incluent tous les partenaires.
  • Les politiques et les lois prévoient des voies claires pour que les utilisateurs de services puissent collaborer en toute sécurité avec les professionnels.
  • Cette politique et ces lois axées sur le bien-être devraient être élargies afin d'assurer de bonnes conditions de travail et des mesures de protection en matière de sécurité.
  • Que des politiques nationales soutiennent des charges de travail réalistes et gérables.
  • Établir des règlements et des lignes directrices pour les médias afin d'éviter que les travailleurs sociaux ne soient accusés à tort lorsqu'il y a un manque important de financement et de systèmes de soutien pour garantir les bonnes pratiques et les soins.
 
Rory Truell, Secrétaire général de la FITS, a déclaré : « Les actions entreprises par la région européenne de la FITS sont d'une importance cruciale pour la profession dans chaque région. Un travailleur social a également été tué en service la semaine dernière aux États-Unis et un praticien des services sociaux en Angleterre a été tué le mois dernier. Nous devons mettre fin à la violence contre les personnes dans les professions d'aide. Nous devons donc soutenir le bien-être des personnes qui utilisent les services sociaux en renforçant les systèmes qui fournissent des services vitaux ».

Traduction de l’article : IFSW Europe steps-up action following social worker deaths, accessible en ligne sur https://www.ifsw.org/ifsw-europe-steps-up-action-following-social-worker-deaths/

Jeudi 3 Octobre 2019




Notez

Communiqués ANAS | Les avis de l'ANAS | Protection de l'enfance | Nous avons reçu... | International | Déontologie | Formation | Santé | Congrès - Colloques - Conférences | Publications et ouvrages | Le saviez-vous ? | Contentieux | HCTS