Association nationale des assistants de service social
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

RFSS N°273 : "Quel service social du travail pour quel travail, demain ? Actes des 60e Journées d’Étude du Travail"





Le numéro peut bien sûr être commandé dans notre espace boutique !

Numéro coordonné par Cristina De Robertis avec l'aide de la Commission Travail de l'ANAS
 
Les entreprises modifient leurs modes d’action en fonction de leurs évolutions. Le service social du travail s’adapte. Ces 60e Journées du travail avaient pour but d’exposer ces mutations et leurs conséquences.
L’évolution des entreprises, causée par le développement de nouvelles technologies, du numérique, des neurosciences et plus généralement par les évolutions sociétales, entraîne des changements dans les conditions de travail, les formes d’emploi, les statuts des travailleurs… Face à ce constat, comment intervient le service social du travail ?
La première journée, en première partie de ce dossier, avait pour objectif de mieux comprendre ces transformations. La place grandissante du numérique et d’Internet entraîne des bouleversements, notamment du temps de travail, ce qui n’est pas sans conséquences sur les relations professionnelles, le sens du travail et la santé du travailleur. Certains travailleurs, indépendants, auto-entrepreneurs et intermittents se font entendre, tandis que d’autres préfèrent changer de travail, malgré un salaire moindre. Le service social du travail s’adapte et de nouvelles formes d’accompagnement se développent.
La deuxième journée, en seconde partie de ce dossier, était centrée sur l’impact du numérique, l’hyper-performance, l’interférence de la vie professionnelle et de la vie privée, ainsi que leurs conséquences tel que le burn out, et examine l’action du service social du travail. Celui-ci doit être créatif, pour proposer différentes formes d’accompagnement, et assurer l’interface entre l’employeur et le salarié, tout en respectant ses principes éthiques et déontologiques.
tap2_rfss273.pdf TAP2_RFSS273.pdf  (1.55 Mo)

SOMMAIRE

DOSSIER : QUEL SERVICE SOCIAL DU TRAVAIL POUR QUEL TRAVAIL, DEMAIN ? ACTES DES 60E JOURNÉES D’ÉTUDE DU TRAVAIL

- Présentation
 
  • PREMIÈRE PARTIE : LE 15 NOVEMBRE 2018

 
- Ouverture des 60e JET, Joran Le Gall

- Les mutations du travail et la protection des actifs, Emmanuelle Prouet

- Le travail au-delà des considérations économiques, Sidi Mohammed Barkat

- Nouvelles formes de mise au travail : quels impacts sur le statut et la protection de la santé des travailleurs ?, Barbara Gomes, Gaëtan Grafteaux

- Imaginer un salariat sans subordination, Danièle Linhart

- Mutations du travail et transformations du service social à l’œuvre, Participent à la table ronde : Christine Dubreuilh, Marie Thorigny, Pauline d’Anjou, Sofia Pereira, Sophie Cot-Rascol
 
  • SECONDE PARTIE : LE 16 NOVEMBRE 2018

 
- Vers un nouveau « travailler » ? Quelques enseignements à partir des nouveaux « ailleurs » du travail, Pauline Perez

- Numérisation et travail : quels changements pour le travail ?, Olivier Blandin

- Quelle protection sociale pour les travailleurs de demain ?, Participent à la table ronde : Sophie Thiéry, Frédéric Bizard, Marie-Josette Terol

- Les ressources du service social face aux mutations du travail, points de vue de professionnels, Participent à la table ronde : Sarah Toulotte, Tué Tam Pham Thi, Véronique Bayer

- Synthèse

- Clôture des 60e JET
 
  • VIE DE L’ANAS

 
- L’ANAS a rencontré la Défenseure des enfants, Mme Avenard, le jeudi 11 octobre 2018

- Questionnaire protection de l’enfance : la forte mobilisation des adhérents permet de dégager des pistes de travail

- NON au fichage des mineurs non accompagnés ! Dix-neuf associations et syndicats saisissent le Conseil d’État

- Nous avons reçu

- À vos agendas

Abstract

FRENCH REVIEW OF SOCIAL SERVICE N ° 273
2019 - 2
What type of social services should be in the workplace tomorrow?

Companies adjust their methods as they evolve. And their social services need to adapt. The goal of this 60th conference was to expose their changes and consequences.
Companies have evolved with technology as it has developed. With a more and more connected world and digital media neuroscience needs to be taken into consideration with the evolution of our society. This has brought about some changes in the work environment and working conditions, new forms of employment, and status for workers. Considering these changes how do social services intervene in companies?
The first day, the first part of the report permits readers to better understand these transformations. Digital media is more present; Internet causes some modifications in time management and has consequences in professional relations, the meaning of work and the health of the worker. Independent, intermittent and self-employed workers bring additional challenges and some of these employees accept to work for a lower salary. Social services in companies are adapting and developing new forms of follow up and intervention.
The second day, the second part of this report increased the evidence of the impact of the digital media, hyper-performance and interference between private and professional life, the consequences of burn-out and how social services in companies react. It’s creative to assure different forms of follow up by being in interface between the employer and the employee while respecting the principles of ethics and deontology.



 

Jeudi 20 Juin 2019




Notez

Présentation des numéros | Extraits de la revue | Archives de la revue