Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Paris : Les centres d'urgence sont saturés


Un article du journal "Le Parisien" tire la sonnette d'alarme et rappelle les difficultés auxquelles font face les travailleurs sociaux. « On n'avait pas connu une telle situation depuis des dizaines d'années », résume une assistante sociale consternée...



Paris : Les centres d'urgence sont saturés
Début de l'article

"UNE SITUATION... très préoccupante ! A quelques jours de la mise en place du dispositif hivernal, le 1 e r novembre, il n'y a déjà plus aucun hébergement d'urgence disponible dans le département. Le suivi hebdomadaire réalisé par la préfecture annonce des taux d'occupation de 117 %, malgré 10 places supplémentaires mises à la disposition du Samu social - le 115 - depuis le début du mois d'octobre, portant la capacité d'accueil à 459 lits. Conséquence : de plus en plus de personnes et de familles se retrouvent à la rue sans savoir où elles vont dormir le lendemain, et les services sociaux débordés passent souvent l'essentiel de leur temps au téléphone pour tenter de leur trouver un toit (lire ci-dessous). « On n'avait pas connu une telle situation depuis des dizaines d'années », résume une assistante sociale consternée ."

la suite de l'article sur le site du Parisien

Mardi 21 Octobre 2003



L'essentiel | Actualités | L'ANAS et vous | La Revue | Les avis de l'ANAS | JNE / JET