Association nationale des assistants de service social
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

LES TRAVAILLEURS SOCIAUX RÉPONDENT À LA CRISE SOCIALE CROISSANTE EN EUROPE




LES TRAVAILLEURS SOCIAUX RÉPONDENT À LA CRISE SOCIALE CROISSANTE EN EUROPE
Déclaration approuvée lors de la réunion des membres européens de la FITS, Vienne, 8 septembre 2019

Les délégués représentant les organisations de travailleurs sociaux de toute l'Europe, réunis à Vienne du 6 au 8 septembre 2019 et poursuivant la conférence européenne du travail social du 9 au 11 septembre 2019, notent la crise sociale croissante en Europe. Ils rapportent des histoires personnelles illustrant le coût humain de la crise sociale, qui se traduit par des vies personnelles perturbées et des pressions économiques dans de nombreuses communautés. Les travailleurs sociaux estiment que les citoyens européens en difficulté méritent mieux de la part de leurs dirigeants et de leurs responsables politiques.
Les travailleurs sociaux ont attiré l'attention sur les difficultés actuelles en matière de stabilité sociale en Europe :
  • L'augmentation des crimes motivés par la haine contre les individus et les groupes minoritaires et les difficultés que rencontrent la police et les autres organismes pour faire face à leur nombre ;
  • L'inquiétude persistante de l'opinion publique à l'égard des migrations, en dépit de la réduction du nombre de demandeurs d'asile et de réfugiés dans les pays européens et de la persistance des conflits et des conditions sociales qui sont le moteur des migrations dans certains pays ;
  • La préoccupation croissante du public face à l'urgence climatique et à la durabilité de la vie humaine et de la société face au changement climatique ;
  • L'exclusion des bénéfices de la mondialisation que connaissent de nombreuses communautés, y compris la perte d'emplois auparavant sûrs et l'augmentation du chômage dans certaines régions ;
  • La montée du nationalisme et du populisme, qui s'exprime souvent sous la forme d'opinions négatives des communautés et des individus minoritaires au sein des pays ;
  • La nécessité de faire preuve de la plus grande honnêteté, de la plus haute intégrité et de la plus sincère bienveillance de la part des responsables politiques, pour permettre une pratique efficace du travail social ;
  • La poursuite des politiques d'austérité dans de nombreux pays qui ont de lourdes conséquences sur les personnes les plus vulnérables de chaque société ;
  • La pression continue de la main-d'œuvre dans le travail social et les services sociaux, y compris les bas salaires, les mauvaises conditions de travail et les pénuries de main-d'œuvre dans de nombreux pays européens, contribuant toutes à la détérioration des conditions sociales.

 
Les travailleurs sociaux défendent le respect de tous, l'inclusion, l'égalité, les droits de l'homme et la justice sociale et considèrent que l'Europe devrait être en mesure de défendre la dignité de tous les individus.  Il s'agit d'une responsabilité morale et il existe de nombreux exemples de partenariats positifs sur lesquels on peut s'appuyer.
Dans ce contexte, et reconnaissant la plateforme européenne des droits sociaux comme un appel à l'action opportun, IFSW Europe et ses organisations membres s'engagent donc à :
 
  1. Demander des comptes aux institutions européennes, aux gouvernements et aux organisations, afin de promouvoir les valeurs d'une humanité commune, de faire respecter les principes des conventions des Nations unies et de reconnaître que notre avenir européen commun est mieux assuré dans une communauté de respect mutuel ;
  2. Reconnaître la réalité de l'urgence climatique, agir nous-mêmes pour être durables et appeler les gouvernements à agir d'urgence pour protéger notre espace de vie commun ;
  3. Travailler avec des organisations partageant des objectifs similaires afin d'accroître l'inclusion sociale, de libérer l'Europe de la pauvreté et d'éliminer la discrimination en Europe ;
  4. Appeler les responsables politiques et les militants à utiliser un langage inclusif et à cesser d'utiliser des propos haineux envers des minorités et des groupes spécifiques ;
  5. Démontrer, à l'aide d'exemples concrets, que le respect mutuel des différentes cultures et identités est le meilleur moyen d'assurer un avenir durable et pacifique à tous ceux qui vivent en Europe ;
  6. Reconnaître la nécessité de politiques socio-économiques qui permettent aux communautés de s'épanouir et d'être cohésives en tenant compte des besoins de tous les membres et qui obligent les gouvernements à rendre compte des engagements pris dans les conventions des Nations Unies ;
  7. Travailler en partenariat avec d'autres organisations partageant des valeurs et des objectifs communs, y compris la plateforme sociale ;
  8. Encourager les associations nationales et les individus à partager des preuves de l’importance de relations humaines positives pour un travail social efficace et la création de sociétés stables ;
  9. Continuer à soutenir le développement d'organisations nationales de travail social et à impliquer les travailleurs sociaux les plus jeunes dans la construction de l'avenir de la profession ;
  10. Encourager les associations nationales de travailleurs sociaux à mener de vastes consultations sur les thèmes et les priorités qui devraient figurer dans l'Agenda mondial du travail social et du développement social 2020-2030, qui doit aborder ces préoccupations.

Le travail social est une profession des droits de l'homme et les travailleurs sociaux continueront donc à travailler avec les personnes, quelles que soient leurs origines et leur situation, pour promouvoir leur bien-être. Lorsque nos communautés et nos politiciens défendent les droits humains, tout le monde en profite.
Les délégués de la FITS Europe remercient David Jones, président de l'Agenda mondial pour le travail social et le développement social, pour son travail sur ce sujet.
Traduction de l’article : Social workers respond to the growing social crisis in europe, accessible en ligne sur https://www.ifsw.org/social-workers-respond-to-the-growing-social-crisis-in-europe/

Dimanche 17 Novembre 2019




Notez

Communiqués ANAS | Les avis de l'ANAS | Protection de l'enfance | Nous avons reçu... | International | Déontologie | Formation | Santé | Congrès - Colloques - Conférences | Publications et ouvrages | Le saviez-vous ? | Contentieux | HCTS