Menu

"La France expulse vers la mort une personne porteuse du VIH"

Rédigé le Mardi 27 Février 2018 à 14:25 | Lu 143 fois | 0 commentaire(s) modifié le Mercredi 28 Février 2018

Pour la première fois depuis des années, l’administration française a pris la décision d’expulser une personne malade porteuse du VIH vers un pays où elle ne pourra pas être soignée.
La Cimade et les associations de l’ODSE rappellent que l’expulsion d’une personne porteuse du VIH vers un pays où elle ne peut se soigner constitue une atteinte gravissime au droit à la vie.





Mardi 27 Février 2018

Nouveau commentaire :




Partager ce site

   
     
Rss
Facebook