Menu

« ETRE » assistant social et/ ou « TRAVAILLER » en tant qu’ « assistant social » ?

Rédigé le Vendredi 15 Mars 2019 à 17:47 | Lu 191 fois | 1 commentaire(s) modifié le Vendredi 15 Mars 2019


Dans la continuité de nos échanges, la Section PICARDIE de l’ANAS vous invite à découvrir/ à redécouvrir un article de Guillemette Faure « En entreprise, dire non c’est positif ».
Etre assistant (e) de service social, c’est aussi (généralement) être l’employé (e) d’une personne physique et/ ou morale. Vous trouverez dans cet article quelques références intéressantes qui étayent nos réflexions sur la charge de travail voire également le sens du travail. Ces quelques lignes pourraient vous amener à réfléchir sur notre profession (souvent présentée comme une vocation) qui parfois se confronte au monde du travail.
Le parallèle avec la « parentalité positive » est audacieux et ne devrait pas manquer de vous faire réagir. Il nous offre l’occasion de vous présenter un ouvrage sur le passage de l'enfance à l'âge adulte : «  Les renoncements nécessaires » de Judith  VIORST.


Extrait de l’article:
 « La capacité à décider de ce que l’on fait, plutôt qu’essayer de tirer du sens de tout ce qui nous est imposé ».
« Quand Diana KANDER intervient en entreprise, elle demande aux employés de fermer les yeux et de lever la main s’ils pensent travailler sur des projets qui n’aboutiront pas. Le résultat est effrayant, assure-t-elle ».
« Quand on cède à tous leurs désirs, on les prive de l’opportunité de trouver des solutions en s’adaptant à ce qu’ils ont».


https://www.lemonde.fr/m-actu/article/2017/08/01/en-entreprise-dire-non-c-est-positif_5167298_4497186.html


N’hésitez pas à partager vos réactions, bonne lecture.



Vendredi 15 Mars 2019


1.Posté par Anonyme le 27/03/2019 09:58
Je dis souvent non quand cela n'a pas de sens.
Merci pour l'article , cela fait du bien.

Nouveau commentaire :




Partager ce site

   
     
Rss
Facebook