Association nationale des assistants de service social

Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Courrier de mobilisation à signer - Les assistants de service social oubliés du Ségur


Nous avons reçu une proposition de la part de collègues du CHRU de Nancy au sujet des nouvelles mesures liées au Ségur de la Santé. Leur initiative, bien que spécifique aux personnels de la fonction publique hospitalière, fait bien évidemment écho à celles des collègues du médico-social actuellement mobilisées sur l'ensemble du territoire.



L'appel à signature des collègues de Nancy est dorénavant clos. Toutefois, vous pouvez continuer à vous associer à cette action en remplissant le formulaire ci-dessous. Vous pouvez également vous associer à ce courrier en l'envoyant de façon individuelle.

"Bonjour,

L’équipe du service social du CHRU de Nancy se mobilise, les assistants sociaux hospitaliers font parties des professionnels oubliés par le Ségur de la santé.

Nous avons fait un courrier que nous adresserons au Ministre de la santé, au Premier Ministre, aux Présidents de l’Assemblée et du Sénat…

Nous vous joignons à ce mail le courrier afin que vous puissiez en prendre connaissance : vous pouvez en être signataires si vous le souhaitez (dans ce cas faites-nous le savoir dès que possible – au plus tard le vendredi 07/05/21 midi afin que nous puissions ajouter votre nom à la liste avant envoi et si vous pouviez nous indiquer également de quel GHT vous faites partie + votre région - merci) ou vous mobiliser de votre côté.

Nous pensons qu’il faut être réactifs car la loi est sur le point de passer, il sera alors trop tard.

Nous informons également de notre démarche, les hôpitaux du Grand Est, Strasbourg, Sarrebourg, Dijon …

Vous pouvez également rejoindre le collectif « santé en danger » National + antenne du Grand Est car eux aussi pourraient éventuellement relayer nos revendications.

Vous pouvez diffuser cette démarche au plus grand nombre.

Vous souhaitant une bonne journée et une bonne semaine."

Nancy, le 29/04/2021 

Monsieur Olivier VERAN
Ministre des Solidarités et de la Santé Ministère des Solidarités et de la Santé
14 Avenue Duquesne 75350 Paris 

Objet : Revalorisation de la filière socio-éducative hospitalière 

Monsieur le Ministre des Solidarités et de la Santé, 

Suite à la présentation du dossier de presse du mois d'avril 2021 sur les revalorisations des carrières dans le cadre du Ségur de la santé, nous, assistants socio-éducatifs hospitaliers, sommes dans l'incompréhension de ne pas figurer dans ce projet. 

Depuis toujours nous exerçons nos missions quotidiennement dans le sanitaire. Le décret du 26/03/1993 sur nos compétences en milieu hospitalier et la loi HPST de 2009 mettent en évidence une de nos missions premières : l'optimisation du parcours des patients, la coordination avec les territoires et le lien ville-hôpital. 

Nous soutenons le Ségur mais notre profession ne doit pas être mise de côté. Nous vivons cette exclusion comme une discrimination. Nous nous engageons au même titre que les autres professionnels et en complémentarité au sein de l'hôpital en garantissant la fluidité des hospitalisations dans un contexte de pénurie de lits accentuée par la crise sanitaire actuelle. Alors aujourd'hui nous souhaitons nous manifester pour être reconnus. 

Ce projet dévalorise notre profession avec une rémunération qui sera in fine, en deçà des autres professionnels avec qui nous travaillons au quotidien. A niveau de diplôme égal et de même catégorie nous aurons une différence considérable de salaire. 

Aussi, ce manque de considération va rendre encore moins attractif notre métier qui est pourtant indispensable auprès des patients, de leurs familles mais aussi des services de soins. 

Au sein même de notre institution, notre utilité n'est plus à prouver alors pourquoi ce mépris pour les carrières sociales ? Pourquoi ne pas reconnaître notre profession à sa valeur ? Notre rôle pendant la crise sanitaire est primordial. 

Nous demandons donc à être également intégrés à cette revalorisation des carrières à partir d'octobre 2021. 

Comptant sur votre compréhension, veuillez recevoir, Monsieur le Ministre des Solidarités et de la santé, l'expression de notre haute considération. 

L'appel à signature des collègues de Nancy est dorénavant clos. Toutefois, vous pouvez continuer à vous associer à cette action en remplissant le formulaire ici ou ci-dessous. Vous pouvez également vous associer à ce courrier en l'envoyant de façon individuelle.

 


Vendredi 7 Mai 2021




Notez

Communiqués ANAS | Les avis de l'ANAS | Protection de l'enfance | Nous avons reçu... | International | Déontologie | Formation | Santé | Congrès - Colloques - Conférences | Publications et ouvrages | Le saviez-vous ? | Contentieux | HCTS