Association nationale des assistants de service social

Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Composition du Conseil d'Administration de l'ANAS




De gauche à droite : (en haut) Céline LEMBERT, Nadège HAMON, Marc SOLÉ, Isabelle BOISARD, (en bas) Sophie SERVEILLE, Françoise ROÜAST, Joran LE GALL. Les portraits de Sylvie GASNERAY et de Christophe ANCHE sont mis en ligne à côté de leur biographie en attendant une prochaine photo de groupe.
De gauche à droite : (en haut) Céline LEMBERT, Nadège HAMON, Marc SOLÉ, Isabelle BOISARD, (en bas) Sophie SERVEILLE, Françoise ROÜAST, Joran LE GALL. Les portraits de Sylvie GASNERAY et de Christophe ANCHE sont mis en ligne à côté de leur biographie en attendant une prochaine photo de groupe.

Composition du Conseil d'Administration :

À la suite de l’Assemblée Générale de l’Association le 20 juin 2020, les membres du Conseil d’Administration ont été élus. À ce jour, ses membres sont :

- Christophe ANCHÉ
- Isabelle BOISARD
Sylvie GASNERAY 
- Nadège HAMON
- Joran LE GALL
- Céline LEMBERT
- Françoise ROÜAST
- Sophie SERVEILLE
- Marc SOLÉ

Composition du Bureau :

Le Conseil d’Administration de l’ANAS a élu un nouveau bureau le 20 juin 2020. Il est composé de :

- Joran LE GALL, Président
- Françoise ROÜAST, Vice-Présidente
- Isabelle BOISARD, Trésorière
- Nadège HAMON, Secrétaire nationale

Présentation des membres du Conseil d'Administration :
 

Joran LE GALL (Président) :

Originaire du Finistère, Joran LE GALL suit d’abord un cursus en informatique de gestion. En parallèle, il s’engage dans le secteur de l’animation socio-culturelle dans une association d'éducation populaire.
Il constate très vite son appétence pour le travail auprès des personnes et décide d'opérer une ré-orientation professionnelle en entrant en formation d’assistant de service social à l’Institut pour le Travail Éducatif et Social (ITES) à Brest.
Son titre obtenu, il rejoint la région parisienne où il exerce dans le secteur de l’insertion par le logement, en participant notamment à la commission de médiation DALO de Paris. Dans le même temps, il rejoint la section Ile-de-France de l’ANAS dont il devient délégué régional adjoint et entre au Comité de Rédaction de la Revue Française de Service Social (RFSS) ainsi qu’au sein du Groupe Cultures Numériques.
Porté par les questions de l’accès aux droits fondamentaux, il prend ensuite des fonctions dans le domaine de l’accès aux droits des étrangers durant quelques mois avant de rejoindre le secteur de la psychiatrie adulte où il est actuellement en poste.
Présent régulièrement aux Commissions Nationales de la Vie Associative (CNVA), il décide en 2017 d'intégrer le Conseil d’Administration de l’ANAS dont il prend concomitamment la Présidence.

Françoise ROÜAST (Vice-Présidente) :

Née à Lyon, Françoise ROÜAST s’oriente vers les études d’assistante de service social après s’être intéressée à la psychologie, principalement la psychologie différentielle (psychologie environnementale) et à la sociologie. 
Intéressée par l’étude de l’Homme dans son environnement et par les interactions entre la société et l’individu, elle trouve dans la formation d’assistante de service social le concret dont elle avait besoin. C’est à cette époque qu’elle découvre l’ANAS.
Elle obtient le Diplôme d’État d'Assistant de Service Social (DEASS) en 1989.
Après avoir exercé principalement en polyvalence de secteur et quelques mois en psychiatrie adulte dans sa ville natale, ses pas la conduisent dans le Jura en 1990.
Elle découvre la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) puis l’Éducation Nationale mais se sent finalement plus attirée par la polyvalence de secteur. Depuis 1991, elle exerce dans ce domaine dans la plaine jurassienne.
Pendant quelques années, elle s’était éloignée de l’ANAS mais lors des États Généraux du Travail Social (EGTS), elle souhaite s’investir à nouveau afin de mieux comprendre les enjeux pour le métier. Elle rejoint alors la section du Jura. Elle est élue au Conseil d’Administration en 2014, devient Vice-Présidente en 2017 et est réélue dans cette fonction en 2020.

Composition du Conseil d'Administration de l'ANAS
Isabelle BOISARD (Trésorière) :

Diplômée formée par le CERPE au métier d’éducatrice de jeunes enfants, Isabelle BOISARD exerce dans différentes structures d’accueil familial. Un passage dans un CHRS la décide à s’orienter vers la formation d’assistante sociale pour la vision plus globale des difficultés humaines qu’elle se propose de soutenir. Au cours de sa formation, à l’IFTS-APHP, elle découvre la polyvalence de secteur et parce que la réputation de celle ci n’est plus à faire, DE en poche elle décide d’y faire ses débuts, dans une commune de Seine Saint Denis.
Elle y reste 5 ans puis intègre un Conseil Départemental où elle est encore en exercice. Elle obtient un CAFERUIS, prend part à la formation des travailleurs sociaux et plaide pour une reconnaissance des complémentarités de ces métiers. Elle participe dès son début, au mouvement Nuit Debout, à l’émergence de la Commission Action Travail Social et au groupe Manifeste du Travail Social.
Adhérente de l’ANAS depuis 2015, elle s’engage au sein de la section Île de France. Femme de terrain avant tout, elle y trouve cependant le débat d’idées et les rencontres nourrissantes qui lui sont nécessaires. Elle veut faire connaître son métier pour mieux encore en défendre ses valeurs et œuvrer pour sa promotion et décide d’entrer au CA fin 2017 pour y assumer la fonction de Trésorière.

Nadège HAMON (Secrétaire Nationale) :

Depuis l'adolescence, Nadège HAMON s'intéresse au monde qui l'entoure : relations humaines, politique, justice.
Titulaire d'un bac littéraire, elle s'oriente tout d'abord vers des études de droit. En effet, à la fois sensible et guidée par des valeurs humanistes et de justice sociale, elle veut être utile aux autres, et surtout à ceux qui - à un moment donné - en ont le plus besoin. Son premier choix se porte alors vers le métier d'avocat. Parallèlement, Nadège découvre la vie étudiante et la richesse qui en découle. Elle s'engage alors pour les étudiants notamment à travers le syndicalisme mais aussi en faveur du droit des femmes. 
Après deux années sur les bancs de la faculté, un "job étudiant" révèle ses qualités d'écoute et sa capacité à entrer en relation. C'est à ce moment qu'elle décide de se réorienter vers le travail social, et ce pour être au plus près des personnes qui en ont besoin. Elle confirme alors son fort désir d'aider et de participer aux changements. Après avoir obtenu son Diplôme d'Etat d'Assistante de Service Social en 2014, elle travaille une année en polyvalence de secteur. Elle va ensuite enrichir ses expériences au gré des contrats qui lui sont proposés. En 2016, elle obtient un concours dans l'Education Nationale et travaille depuis lors auprès des enfants en situation de handicap et leurs familles. 
Qu'elle ait été adhérente ou sympathisante de l'ANAS, l'association a toujours été un pilier dans sa pratique professionnelle et plus largement. En 2018, souhaitant donner de son temps par un engagement plus important, elle rejoint le Conseil d'Administration.  En 2020, elle confirme son engagement au sein des instances nationales en devenant Secrétaire Nationale de l’ANAS.

Christophe ANCHÉ (Administrateur) :

C’est peut-être parce qu’il participe au grand mouvement des ateliers d’écriture depuis plus de 25 ans, comme écrivant puis animateur formé dans la mouvance d’Élisabeth BING, et qu’il anime des ateliers d’écriture depuis plus de 20 ans, en France, au Burkina-Faso et à Madagascar que Christophe ANCHÉ se présente volontiers à travers les livres marquants de sa vie.

Il se souvient de l’histoire de Michka, l'ours en peluche qui s'évade de la chambre du petit garçon riche qui le maltraitait pour rejoindre le Père Noël distribuant les jouets dans le froid de l'hiver ou des aventures pleines de rebondissement du Prince Éric de Serge DALENS qui accompagnèrent son enfance. C’est d’ailleurs dans la protection de l’enfance qu’il a exercé la quasi totalité de son activité d’Assistant Social après de brefs passage dans le secteur du logement. Les romans de Louis-Ferdinand Céline subjuguèrent son adolescence par leur langue novatrice et leur exploration des tréfonds de l'âme humaine. Pendant ses études de service social il s'intéressa à la Méthodologie d'intervention en Travail Social de Cristina de ROBERTIS et à La politique d'action sociale de Bernard LORY. Il intervient aujourd’hui dans différents centres de formation, notamment au sujet des politiques sociales. 

De ses années en fac de socio à Nanterre il retient la rigueur et la puissance conceptuelle ("habitus" et "violence symbolique") de Pierre BOURDIEU. La distinction et La misère du monde alimentèrent sa réflexion relative à la sociologie de la culture vers laquelle il s’orienta avant de travailler quelques années en qualité de consultant réalisant des études de fréquentation et des analyses de dispositifs pour des établissements culturels ou des collectivités territoriales.

Ces dernières années furent marquées par sa volonté d’élever le verbe du travail social au delà du cercle des travailleurs sociaux. Influencé par la langue somptueuse et ciselée de Vies minuscules de Pierre MICHON ou de Conquistadors d’Eric VUILLARD, il a publié Du côté des enfants en danger aux Éditions des Équateurs en 2019.

Au sein de l’ANAS, il participe activement aux activités de la section Ile-de-France et de la Commission Protection de l’Enfance.

Sylvie GASNERAY (Administratrice) :

Originaire de la Sarthe, diplômée AS de l'école de la Croix Rouge Française depuis de nombreuses années, elle exerce à la Carsat des Pays de Loire, d'abord à la Cpam de la Sarthe et ensuite de la Mayenne. D'abord comme assistante de service social auprès des personnes en arrêt maladie pour des problématiques d'accès aux soins et de maintien dans l'emploi et comme manager depuis 18 ans.
Engagée bénévolement pendant plusieurs années, comme assistante de service social au Planning Familial, poursuit un engagement au sein d'une banque mutualiste sur le développement de crédits solidaires pour des personnes qui ne peuvent prétendre à un prêt pour un projet.
Après avoir accueilli de nombreux stagiaires, est intervenante au sein de l'ARIFTS d'Angers tant sur l'accompagnement des étudiants de 3ème année sur le DPP que lors de cours sur  les méthodologies du travail social et plus particulièrement sur le Travail Social avec les Groupes (TSG) pour laquelle , elle est formée.
Pour  rompre son isolement,  porter et défendre les valeurs du travail social, elle a adhéré à  l'ANAS, à nouveau depuis 2004. Elle est présidente de la section de la Sarthe depuis le 1er janvier 2019.

Céline LEMBERT (Administratrice) :

Après une maitrise de sociologie obtenue à Bordeaux en 2003, Céline LEMBERT s’interroge toujours sur les relations entre les individus, sur l’organisation sociale, sur ce qui fait société. 
Pendant sa formation complémentaire en Sciences de l’Éducation, elle rencontre des assistantes sociales et s’oriente vers l’Institut Régional du Travail Social (IRTS) Poitou Charentes duquel elle sortira diplômée en 2009.
Elle obtiendra son premier poste en Charente au sein d’un Centre Hospitalier, puis dans la section d’Éducation motrice d’un Institut Médico-Educatif avant d’obtenir, en 2013, un poste en Service d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS). Depuis 2018, elle exerce au sein  d'un Etablissement Publique de Santé Mentale.
Adhérente à l’ANAS depuis 2010, elle cherche à rompre son isolement et trouver un réseau d’échange et de réflexion au niveau local. Elle rejoindra tout naturellement la section naissante de Charente. 
Participant aux Commissions Nationales de la Vie Associative (CNVA) au titre de sa section depuis 2015, les débats d’idées et les rencontres lui permettent de développer sa réflexion.
Soutenue par les membres de la section Charente, elle participe avec eux aux interventions de l’ANAS à l’IRTS de Poitiers, dans lequel elle contribue régulièrement à la formation des étudiants Assistants de service social. 
Elle est élue au CA en 2017 et devient Secrétaire Nationale de l’ANAS jusqu'en 2020.  Depuis 2019, elle siège en tant que représentante de l'ANAS au Haut Conseil du Travail Social.

Sophie SERVEILLE (Administratrice) :

Née dans l’Hérault, Sophie SERVEILLE vit pendant son adolescence en Nouvelle Calédonie et effectue sa formation d’assistante de service social à l’Île de la Réunion où elle obtient son Diplôme d’État en 1999. Ces périodes de vie en France d'outre-mer et ses multiples voyages de l’autre côté de la planète participent à sa formation personnelle puisqu’elle y est confrontée à la complexité, la richesse et la diversité des représentations et modes de vie. De retour dans le département de l’Hérault en 2001, elle y exerce tout d’abord des missions plus spécialisées dans le champ de la prévention et de la protection l’enfance (agrément adoption et famille d’accueil, évaluation dans le cadre des procédures de recueils d’information, accompagnement des enfants confiés par décision judiciaire en famille d’accueil). Depuis 2006, elle travaille au Conseil départemental en polyvalence de secteur (intégrale). L’engagement et la défense des valeurs fondamentales et condition d’exercice de la profession ayant toujours été une évidence pour elle, l’adhésion à l’ANAS lui semble logique. D’abord “simple” adhérente, elle développe progressivement son engagement. Devenue Trésorière et Membre du Bureau de la Section Languedoc-Roussillon, elle s’investit dans la Commission Prévention / Protection de l’Enfance ainsi que dans le Groupe Cultures Numériques. Elle décide d’intégrer le Conseil d’Administration en janvier 2018 pour soutenir ses membres déjà investis dans la dynamique d’évolution de l’association.

Marc SOLÉ (Administrateur) :

Après avoir passé quelque temps sur les bancs de la faculté de droit de Toulouse, l’investissement associatif de Marc SOLÉ l'amène à s'intéresser aux professions du social.
Il obtient son Diplôme d’État d'Assistant de Service Social (DEASS) en 2000 à l'Institut du Travail Social de Pau et exerce d'abord au service des urgences du Centre Hospitalier de Lille. Il intègre ensuite un Conseil Départemental et intervient auprès de différents publics dans différents services et missions tout en portant une attention particulière sur la clinique du travail social notamment à partir de l'intervention systémique.
Cette réflexion le conduit à travailler aujourd'hui dans un service de l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE). Son expérience et ses constats dans le domaine de la Protection de l'Enfance l'ont amené à se rapprocher de l'ANAS.
Il participe aujourd'hui à la réflexion qu'a toujours mené l'ANAS pour la protection de l'enfance, en représentant notamment l’association au sein du Conseil national de la protection de l’enfance (CNPE).

Lundi 22 Juin 2020


Dans la même rubrique :



Notez

Présentation de l'ANAS | Le code de déontologie | Devenir Assistant(e) Social(e) | Témoignages d'Assistant·e·s de Service Social | Exercer en France et à l'étranger | La législation