Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

L'ANAS fait 5 propositions pour redonner du sens à la polyvalence de secteur




L'ANAS fait 5 propositions pour redonner du sens à la polyvalence de secteur
Quelle est la place de la polyvalence de secteur dans le paysage de l’action sociale contemporaine ? Quel rôle veut-on lui faire jouer ?

Ces questions sont aujourd’hui prégnantes tant les évolutions de l’action sociale sont venues bousculer les principes mêmes de « polyvalence » et de « territoire ». La volonté initiale d’Henri SELLIER de créer, à l’échelle d’un territoire, un service social polyvalent et implanté, concrétisée par le décret du 7 janvier 1959 et la circulaire du 22 octobre 1959, a-t-elle encore un sens aujourd’hui ?

Il semble que nous soyons à la croisée des chemins entre des principes fondateurs de l’action sociale territorialisée, une certaine conception du lien social et la logique d’application de politiques publiques et de dispositifs auprès d’une population donnée. Les professionnels assurant cette mission complexe mais passionnante se retrouvent enfermés dans des logiques gestionnaires et des injonctions paradoxales, fruits de l’accroissement de la précarité, des contraintes budgétaires et de la politique à court terme.  

C’est pourquoi, un an et demi après avoir publié « 5 propositions pour améliorer la protection de l’enfance », l’ANAS a souhaité développer de nouvelles propositions visant à faire évoluer la polyvalence de secteur face au contexte actuel de l’action sociale.

Les constats ainsi que les propositions qui en découlent se basent sur l’analyse de terrain d’assistants sociaux, adhérents de l’ANAS, réunis au sein du Comité National de la Vie Associative (CNVA) regroupant les sections locales et commissions de l’association. Les regards croisés et les partages d’expériences nous ont permis de développer une analyse et des propositions visant à répondre aux écueils et aux dérives impactant la polyvalence de secteur.

Notre objectif est de proposer une alternative au modèle actuel de la polyvalence de secteur en la replaçant dans son ancrage territorial, en réaffirmant la nécessité d’une action sociale agissant sur l’environnement de vie de la population et en clarifiant son rôle et sa place dans l’accompagnement individuel des personnes. 

Nous tenons à préciser que, même si le service social de secteur est librement administré par chaque Conseil Général, ces propositions nationales se veulent un outil de travail pour les institutions, les professionnels et un appel au débat. Nous ne prétendons pas détenir la vérité, étant donné que chaque organisation comprend sa part d’imperfection, mais nous pensons que ces propositions vont dans le sens d’un service social polyvalent de secteur jouant pleinement son rôle d’acteur du  lien social et d’accès à la citoyenneté.

Téléchargez le dossier ci-dessous et découvrez ces 5 propositions.



 

5propositionspourredonnerdusensalapolyvalencedesecteur.pdf 5PropositionspourredonnerdusensàlaPolyvalencedesecteur.pdf  (544.61 Ko)


Mardi 9 Décembre 2014



L'essentiel | Actualités | L'ANAS et vous | La Revue | Les avis de l'ANAS | JNE / JET | Espace Adhérents