Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Les associations professionnelles de travail social déposent devant le parlement européen une pétition de 57 908 signataires pour une reconnaissance du niveau Licence de leurs diplômes.




Les associations professionnelles de travail social déposent devant le parlement européen une pétition de 57 908 signataires pour une reconnaissance du niveau Licence de leurs diplômes.
Les associations professionnelles de travail social déposent devant la commission des pétitions du parlement européen une pétition regroupant 57 908 signataires pour la reconnaissance des 3 années de formation des diplômes d'état d'éducateur spécialisé, d'assistant de service social, de conseiller en économie sociale et familiale, d'éducateur de jeunes enfants.

Elles demandent d'autre part une rencontre à Madame TOURAINE Ministre des affaires sociales et de la santé pour échanger à ce sujet. 

Pour rappel, la commission des pétitions vise à permettre le respect d'un des droits  fondamentaux du citoyen européen :
 
« À n'importe quel moment, tout citoyen, à titre individuel ou en association avec d'autres, peut exercer son droit de pétition auprès du Parlement européen conformément à l'article 227 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne.(...)
La Commission des pétitions décide si votre pétition est recevable. Si elle la déclare recevable, plusieurs actions peuvent être entreprises :
 - la Commission européenne peut procéder à une enquête préliminaire et fournir à la commission des pétitions des informations concernant le respect de la législation européenne ;
 - la commission des pétitions peut transmettre votre pétition à d'autres commissions du Parlement européen afin que celles-ci entreprennent une action (par exemple : tenir compte d'une pétition dans le cadre de leurs activités législatives) ;
 - la commission des pétitions peut également rédiger et soumettre, dans des cas exceptionnels, un rapport complet au Parlement européen afin qu'il soit adopté en séance plénière. Elle peut aussi effectuer une mission d'enquête dans le pays ou la région concernés puis publier un rapport de commission contenant ses observations et recommandations ;
 - la commission des pétitions peut adopter toute autre mesure jugée appropriée pour essayer de régler la question ou de vous apporter une réponse satisfaisante.
Afin de résoudre un problème mis en évidence par une pétition, la commission des pétitions peut coopérer avec les autorités nationales ou locales d'un État membre... »


Retrouvez ci-dessous ce communiqué ainsi que les courriers officiels adressés par les organisations professionnelles au Parlement Européen ainsi qu'à Madame TOURAINE, ministre des affaires sociales et de la santé.

 

communique_associations_pro.doc communiqué associations pro.doc  (272.5 Ko)
courrier_parlement_europeen.doc courrier-Parlement européen.doc  (287.5 Ko)
lettre_touraine_anas_fneje_franceesf_ones.pdf Lettre Touraine ANAS FNEJE FranceESF ONES.pdf  (111.76 Ko)


Lundi 20 Mai 2013



Communiqués ANAS | Protection de l'enfance | International | Déontologie | Formation | Santé | Congrès - Colloques - Conférences