Envoyer à un ami
Version imprimable

L'ANAS signe la pétition contre le fichier 'Edvige'


Ce nouveau fichier géré par la police intitulé "Exploitation documentaire et valorisation de l’information générale" recensera, de manière systématique et généralisée, toute personne « ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique ou qui joue un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif ».



L'ANAS signe la pétition contre le fichier 'Edvige'
Sans exception, toutes les personnes engagées dans la vie de la cité sont donc visées.

En outre, ce fichage vise à permettre la collecte de renseignements identitaires sur les « suspects » (personne mais également groupe) simplement considérés, par la police, comme susceptibles, à l’avenir et de manière totalement hypothétique, de porter atteinte à « l’ordre public ».

Il permettra de compiler toutes les notes de renseignements telles que : état civil, photographie mais aussi fréquentations, comportement, déplacements, appartenance ethnique, vie sexuelle, opinions politiques, philosophiques, religieuses, appartenances syndicales et associatives …

La police sera autorisée à consulter ce fichier en cas d’enquêtes administratives pour l’accès à certains emplois.

Face aux risques réels pour le respect des personnes et de la démocratie, l'ANAS par la la voix de son résident et des membres du bureau ont signé la pétition en ligne mise en place par la Ligue des Droits de l’Homme.

Nous invitons nos adhérent(e)s et sympathisant(e)s à apporter leur signature à cette pétition en ligne en cliquant sur ce lien

Mercredi 13 Août 2008
dd