Envoyer à un ami
Version imprimable

DEASS : La Direction Générale de l'Action sociale met en place une session de rattrapage


Avec un taux de réussite au diplôme d'Etat estimé à 74,15%, le nombre d'étudiants refoulés est sensiblement le même que lors de la 1ère année de mise en œuvre de la réforme. Il était donc logique que la DGAS prenne en considération cette situation particulièrement difficile pour des centaines d'étudiants...



DEASS : La Direction Générale de l'Action sociale met en place une session de rattrapage
Pour autant selon l'analyse des résultats indiquée par Le directeur de la DGAS Jean Jacques Trégoat et rapporté par les ASH, " les délibérations des jurys ne traduisent pas les mêmes inégalités de traitement " que pour le DE de juin 2007.

Il est constaté qu'un grand nombre de candidats ont été recalé et n'ont pas obtenu la moyenne que sur un seul domaine de compétence. C'est donc eux seuls qui pourront se présenter à la séance de rattrapage prévue en novembre prochain.

Les centres de formation ont reçu des DRASS des consignes en ce sens.

Cette décision soulage non seulement les étudiants concernés et les centres de formation mais aussi les employeurs qui avaient pour certains pré-recruté des étudiants qui répondaient à leurs attentes.

"La présentation du bilan et les propositions du comité de suivi du DEASS à la commission professionnelle consultative du 3 octobre sera l'occasion de préciser les perspectives en la matière" (sur la session de rattrapage) a précisé le directeur de la DGAS au magazine les ASH


Vendredi 22 Août 2008
dd