Envoyer à un ami
Version imprimable

Ce 15 avril est la Journée Internationale des travailleurs Sociaux


Le thème de cette année est intitulé « POUR REFAIRE LE MONDE » . La Commission Internationale de l'ANAS a participé avec des collègues européens à élaborer un document de synthèse sur la cohésion sociale. Nos contacts plus personnels avec les collègues des autre continents, en particulier de l’Afrique, sont aussi une manière de participer à refaire le monde par des réflexions, des initiatives communes dans l’inter-culturalité.



Ce 15 avril est la Journée  Internationale des travailleurs Sociaux
La cohésion sociale en Europe

Déclaration des assistants sociaux (travailleurs sociaux de 19 pays européens

Qu’est ce que la cohésion sociale ?

- La cohésion sociale dépasse les notions d’insertion (vs d’exclusion) pour améliore les stratégies d’insertion.
- Elle met l’accent sur l’envie de partager des valeurs communes.
- Elle va au delà de l’idée de profiter de l’action sociale ou de réponses à des cas particuliers .
- Elle remplace le concept de donner et recevoir par les principes de réciprocité et d’interdépendance.
- Elle est favorisée par un climat d’interdépendance.
- Elle progresse grâce à une approche globale et une collaboration entre les services.
- Elle est un défi pour toute l’Europe.


Les menaces qui pèsent sur la cohésion sociale
- Une Bureaucratie qui limite les ressources disponibles, ce qui entraîne des services dépersonnalisés et inefficaces, des politiques et des actions qui sont ni intégrées ni coordonnées.
- L’exclusion, la division, des inégalités et une radicalisation des choix de société.
- Aucune collaboration entre administrations et services qui ne se coordonnent pas eux-mêmes.

Qu’est ce que la FITS Europe ?

C’est une organisation qui s’engage à :

- Promouvoir l’accès aux droits sociaux et humains à tous niveaux ;
- Développer les savoirs et l’expertise des travailleurs sociaux auprès des politiques et dans la Société .
- Mettre en place des formations qui entretiennent le dynamisme de la profession et augmente sa capacité de réaction aux besoins émergeants.
- Elever le niveau de l’enseignement et de la pratique.
- Faire avancer la réglementation en matière d’action sociale qui suscite la Cohésion Sociale.
- A œuvrer avec les instances nationales et internationales, les commissions, les conseils, les médiateurs pour faire adopter des valeurs et des règlements porteurs de cohésion sociale.
- Informer le public de toute discrimination, de toute injustice ou des stigmatisations manifestes.

Les travailleurs sociaux en Europe :
- Les travailleurs sociaux aident les personnes à évoluer de façon positive au plan individuel, communautaire ou sociétal.
- Ils utilisent leur savoir, leur expertise et leur expérience pour analyser et évaluer avec une personne ou un groupe une situation dans un contexte de changement continu.
- Ils sont les catalyseurs des relations sociales en vue du changement.
- Un professionnel de travail social sait agir en fonction d’un contexte international en évolution.
- Les travailleurs sociaux visent le progrès de la justice au plan économique et social, ce qui sous entend parfois prendre un risque personnel ou subir l’oppression politique.

Recommandations

Les politiques européennes doivent :
- Rétablir un équilibre entre les objectifs sociaux et les objectifs économiques sur un pied d’égalité comme prévu dans les traités européens ;
- Consulter et faire participer les usagers des services et la société civile.
- Reconnaître l’interdépendance et l’importance de la coordination des secteurs sociaux, sanitaires et éducatifs.
- Promouvoir le travail social par sa contribution à la cohésion sociale.

En Europe, les services ont besoin :

- D’une meilleure coordination des offres de service impliquant les différents secteurs et professions d’aide ;
- Du droit des usagers à coordonner ou à choisir la coordination des services d’accompagnement dont ils bénéficient ;
- De l’implication active des usagers et des professionnels de terrain dans l’élaboration des politiques à tous les niveaux afin de répondre aux besoins des usagers.
- De la prévention des mauvais traitements et des abus ainsi que d’une protection améliorée de la part de la Société.
- De l’éducation aux droits de l’homme et aux droits des usagers au plan individuel ou sociétal.
- De l’information du public sur les conséquences des discriminations, de l’injustice, des stigmatisions.

Les travailleurs sociaux ont besoin :
- D’un soutien législatif et politique pour permettre à l’action sociale d’apporter sa contribution.
- D’un accompagnement professionnel continu menant à une pratique réfléchie et critique.
- D’un soutien personnel au défi que lui lance la Société.
- D’un contexte organisationnel souple qui favorise une réponse créative et adaptée aux personnes, aux familles, aux communautés et à la société ;
- De la reconnaissance de leur rôle d’évaluateurs et d’experts auprès des institutions pour leur action critique sur le terrain.
- D’un pouvoir pour mener un combat social en fonction de l’espace, du temps, des moyens et de leur autonomie à l’égard des institutions.
- D’une réglementation stipulant que seuls les travailleurs sociaux qualifiés et enregistrés entant que tels remplissent au nom de la Société et selon un Code éthique des tâches susceptibles de porter atteinte au droit des personnes, à la liberté et à l’indépendance de la vie familiale.
- D’être bien formé à l’exercice de leurs responsabilités professionnelles en toute autonomie.
- De nouveaux déroulements de carrière sur le terrain et d’un encadrement professionnel attestant d’une compétence reconnue.
- De la reconnaissance et de la récompense d’un parcours professionnel et d’une compétence.
La formation en travail social
Les associations et les écoles de travail social assurent une formation continue :
- Elles forment les travailleurs sociaux aux droits de l’homme, au droit à l’autonomie, au droit de lutter, au droit de se défendre.
- Elles développent une séries d’approches en faveur de la cohésion sociale ;
- Elles offrent aux travailleurs sociaux une formation initiale généraliste avant la spécialisation ;
- Elles permettent une évolution professionnelle continue par la formation tout au long de la vie.

Ethique du travailleur social professionnel

- Promotion de la dignité humaine ;
- Principes d’implication et d’autonomie de l’usager.
- Principes d’adhésion à une Association pour la dimension socio politique et éthique de l’exercice du travail social.
- Collaboration interprofessionnelle ;
- Approche globale pour la justice sociale ;
- Principes de participation , d’interdépendance et de réciprocité.

Traduction, de l’anglais par la Commission Internationale de l’ANAS (Association Nationale des Assistants de Service Social, du texte de la FITS (Fédération internationale des travailleurs sociaux). Texte représentant la Synthèse des groupes de travail des différents pays européens réunis en 2006.

Fédération Internationale des travailleurs sociaux
PO Box 6875, Schwarztorstrasse 22
CH.3001 Berne, Switzerland
Tel (41) 31 382 6015 Fax (41)31 382 1125 http://www.ifsw.org]

Lundi 14 Avril 2008
commission internationale