Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

C'est la rentrée et l'ANAS reprend son rythme de croisière...


Pour s'en convaincre, il suffit de voir les différentes réunions qui ont marqué la fin de l'été et ce début du mois de septembre...



C'est la rentrée et l'ANAS reprend son rythme de croisière...
Revenons au vendredi 11/09. La commission Travail se réunissait pour aborder, entre autres, les questions des prochaines Journées d'Etude et de Travail en 2011. Pour avoir un programme de qualité, doublé d'une organisation sans faille, mieux vaut commencer tôt. Il a aussi été question de la vague de suicide chez France Télécom, une question que connaissent hélas trop bien les assistantes sociales du travail. Alors, au moment où se produisent ces faits, il est important de réfléchir aux conséquences des modifications du code du travail en 2008 quant à la place des assistantes sociales dans les entreprises. La commission engage donc une réflexion à ce sujet, réflexion qui pourrait déboucher sur des propositions d'actions de l'ANAS en la matière.

Ce même jour, nous avons accueilli les associations professionnelles et des centres de formation avec lesquelles nous avons engagé une action en vue de la reconnaissance au niveau bachelor de nos professions. Un échange fructueux suite à la réponse du directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy que nous avions sollicité en juin. Le lendemain, samedi 12/09, la commission Déontologie abordait une série de demandes de collègues afin de leur proposer un avis solide. Il était aussi débattu de façon informelle des questions de management, de leurs modes et de leurs conséquences dans les services. Mais aussi sur les outils et pratiques qui petit à petit s'installent. Quand le dispositif prend le pas sur la créativité, quand il n'y a plus de place pour l'inattendu, comment accueille t-on vraiment les gens ? Vaste question, question centrale...

Dans la pièce voisine, la section Île de France se réunissait elle aussi. Une reprise dynamique pour une section paradoxale : la plus grande au regard du nombre d'adhérents et pourtant une des plus difficiles à faire vivre. Mais les collègues qui en forment le noyau n'ont manifestement pas l'intention de s'arrêter à ce constat morose. N'hésitez pas, si vous êtes adhérent(e)s dans cette grande région à vous joindre à elles !

C'est aussi cette section qui gère la diffusion des questionnaires préparés par le groupe Santé à l'attention de tous les adhérents (et plus largement encore) qui travaillent en secteur hospitalier ou santé. Ce questionnaire arrive sous peu dans vos boites mails.

Le week-end précédent, la commission Internationale définissait ses axes de travail pour l'année à venir, avec un recentrage sur la fédération Internationale des Travailleurs Sociaux – Europe.

De son coté la commission Formation, se réunit sous peu et doit traiter des problèmes liés à la gratification des stages comme actualité brûlante ou l'évaluation des résultats du DE,

Car vendredi 18, c'était l'heure d'une réunion de Bureau le matin, et d'un Conseil d'administration l'après-midi. L'occasion d'aborder l'actualité de cette rentrée et de préparer l'Assemblée Générale de l'association qui se déroulera le samedi 17 octobre dans les locaux de l'ETSUP à Paris. Nos adhérents recevront avant la fin du mois de septembre la convocation et les éléments nécessaires pour renouveler 5 postes au CA. Nous définirons aussi le thème des prochaines Journées Nationales d'Etude qui se dérouleront les 4 et 5 novembre 2010 à Marseille, un projet sur lequel les sections Bouches-du-Rhône et Var sont mobilisées. Enfin, le samedi 19 septembre, la Commission Nationale de la Vie Associative (CNVA) réunissait les représentants des sections, des commissions et du CA. Un moment essentiel de partage et d'analyse des différentes réalités et de l'adéquation entre les activités de l'association et les besoins des professionnels.

Au fait, et si nous finissions sur une excellente nouvelle ? Nous avons atteint depuis le mois de juin un record en nombre d'adhérent depuis fort longtemps. Nous sommes déjà plus nombreux que nous l'étions l'an dernier au 31 décembre 2008. En période de décroissance, voilà une croissance qui se fête !

Laurent Puech
Vice président de l'ANAS

PS : Nous avons aussi travaillé au mois d'août, (non seulement) sur la réorganisation du fonctionnement administratif de l’association.

Nous avons rédigé en partenariat avec le SNMPMI et l'ONES un deuxième dossier critique sur les nouvelles fiches de l'ONED, L'Observatoire National de l'Enfance en Danger Et enfin nous avons écrit au Ministre Besson afin que nous soyons associés aux travaux concernant la modification du cadre légal sur l'aide aux personnes en situation irrégulière par les professionnels du social. Nous nous sommes mobilisés à plusieurs reprises sur le sujet et le Ministre prend acte des critiques qui ont été faites par un nombre importants d'acteurs. Nous avons notre place dans le travail en cours et le revendiquons.


Lundi 21 Septembre 2009



Communiqués ANAS | Protection de l'enfance | International | Déontologie | Formation | Santé | Congrès - Colloques - Conférences