Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Manifestation des travailleurs sociaux pour le droit au logement pour tous


50 ans après l’appel du 1er février 1954… Le droit au logement : toujours inexistant ! L'ANAS soutient les manifestations prévue les 02 et 03 février à Paris Nous vous invitons à participer à la Manifestation du 2 février 2004 A 15 h, de la Place d’Italie à la Sorbonne.



Manifestation des travailleurs sociaux pour le droit au logement pour tous
L’appel de l’Abbé Pierre en février 1954 trouve un écho particulier, 50 ans après.

Toutes les estimations officielles considèrent qu’il y a plus de trois millions de mal-logés, sans-logis, etc., et la situation continue de s’aggraver considérablement.
Des pans entiers de la population sont relégués dans des hôtels, des logements insalubres, des structures d’hébergement inadaptées, mais également de plus en plus d’adultes et d’enfants dorment dans la rue !
Cette situation intolérable est indigne de notre République.
Le droit au logement est pourtant inscrit dans de nombreux textes qui fondent notre République :
 Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ;
 Déclaration Universelle des Droits de l’Enfant ;
 Loi de lutte contre les exclusions.
Ce droit est depuis trop longtemps ba-foué.
C’est pourquoi les collectifs et coordinations des travailleurs sociaux d’Ile-de-France soutenus par les associations et syndicats signataires exigent :
– un moratoire contre les expulsions ;
– l’application immédiate des Lois de 1945 et de 1998 sur la réquisition des logements vacants ;
– l’annulation de la baisse de 8 % du budget attri-bué au logement ;
– le lancement d’un plan d’urgence pour le loge-ment ;
– une réévaluation des aides à la personne (alloca-tions logement, Fonds solidarité logement, …) ;
– la multiplication de l’offre de logement à voca-tion sociale ;
– l’arrêt de la privatisation des offices publics ;
– la mise en œuvre du droit au logement opposa-ble ;
– la convocation d’une table ronde réunissant tous les décideurs et acteurs de terrain (associations et travailleurs sociaux) pour déterminer une réelle poli-tique du logement.
Une mobilisation de tous les citoyens est nécessaire pour obliger les décideurs à se donner les moyens de mettre en application la déclaration universelle des droits de l’Homme et la Loi du 29 juillet 1998 qui affirme : « la lutte contre les exclusions est la priorité des politiques publiques ».
Le 1er février 2004, un demi-siècle après, l’Abbé Pierre fera de nouveau un appel pour alerter la société dans son ensemble sur le problème du mal-logement qui touche plusieurs millions de personnes.
Les collectifs et coordinations des travailleurs sociaux d’Ile-de-France pour le droit au logement, mobilisés, organisent une :

Manifestation 2 février 2004
A 15 h, de la Place d’Italie à la Sorbonne

où se tient le colloque de la Fondation Abbé Pierre (l’Abbé Pierre remettra le rapport 2004 de la fondation sur l'état du mal logement à Jean Pierre Raffarin ou à son représentant).


-Post-scriptum : Pour marquer notre détermination et pour finir symboliquement cette journée histori-que, nous envisageons de passer la nuit du 2 au 3 février 2004 dehors. Pour ceux qui souhaitent parti-ciper à cette action ouverte à tous, il faut se munir du matériel adéquat (sac de couchage, thermos de boissons chaudes, etc.). Plus nombreux nous serons, plus cette action plus que symbolique aura un impact sur les politiques et la population

Pour tout contact :
Collectif et coordination des travailleurs sociaux d’Ile-de-France pour le Droit au Logement pour Tous
c/o CGT SSP ; Syndicat des Cadres – Bourse du Travail – 3, rue du Château d’eau – 75010 PARIS. Tél. : 01 44 84 50 50
email : colparistslog@voila.fr ; email du 93 : 1logementpourtous@wanadoo.fr ; email : cts94logement@yahoo


Dimanche 25 Janvier 2004



L'essentiel | Actualités | L'ANAS et vous | La Revue | Les avis de l'ANAS | JNE / JET | Espace Adhérents