Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Le Personnes handicapées, des usagers dont l’ANAS se préoccupe


A l'occasion de la Journée d’action internationale du Travail Social 2003 le 11 novembre, l'ANAS rappelle son engagement auprès des personnes handicapées usagers des services sociaux...



Le Personnes  handicapées, des usagers dont l’ANAS se préoccupe
Suite à un appel lancé auprès de nos adhérents qui travaillent en structure spécialisées, nous avons lancé l'idée de constituer réseau des assistant(e)s de service social en IME, IMP, IMPRO, CAT, AP, CMPP. Une rencontre s'est tenue à l'ANAS le 18 octobre dernier. Cette rencontre pourra s’ouvrir sur un groupe de travail mensuel de 4 à 5 réunions le soir ou le samedi à Paris. Les collègues qui désirent rejoindre le réseau sont invitées à s'inscrire en laissant un message au siège de l'ANAS à l'intention de Joëlle Dumasdelage.

En France, la loi du 30 juin 1975 dite loi d’orientation en faveur des handicapés fixe le cadre d’action et de coordination autour de la « Personne handicapée » Elle pose les principes suivants : « La prévention, le dépistage des handicapés, les soins, l’éducation, la formation et l’orientation professionnelle, l’emploi , la garantie d’un minimum de ressources, l’intégration sociale et l’accès aux sports et aux loisirs du mineur et de l’adulte handicapé physique, sensoriel ou mental constituent une obligation nationale » cette loi a été complétée en 1987 confirmant le droit au travail, tandis que la loi du 17 janvier 2002 ajoute entre autre le droit à la culture.

La non discrimination a été affirmée en 1990 et si un ensemble de mesures s’ajoute au fil du temps, une des dernière est la reconnaissance du droit des usagers et de leur famille dans les institutions et dans le cadre de l’action sociale. La problématique de l’insertion des handicapés, le manque d’établissements après l’âge de 20 ans et la situation des handicapés âgés préoccupe les travailleurs sociaux.

Au sein de notre Association a été mise en place, un groupe de réflexion sur ce sujet et la place que doit tenir l’assistant de service social.


THE DISABLED, A CATEGORY OF USERS THE ANAS IS CONCERNED ABOUT

In France, on june 30 1975, a law called the Orientation Law for the Disabled provided the framework for action and coordination.
According to that law, it is national duty to provide prevention, the registration of disabled people, care, education, job training and professional guidance, employment, a minimum living allowance, social integration, access to sport and leisure activities for underage and adult people who are physically, sensorily or mentally disabled. The right to work wasadded in 1987. On January 17, 2002the right to culture was also guaranteed. Non-discrimination was states in 1990.

Over the years, other measures followed. One of the last measures acknowledged the rights of disabled users and their families in institutions and within the framework of social action.`.
However, in spite of those new measures, social workers are worried about the integration of disabled people, about the shortage of institution for disabled people over age of 20 and about the situation of elderly disabled people.

In our Association, a group has started reflexion work on that subject and on the place to give social workers.

Dimanche 9 Novembre 2003



L'essentiel | Actualités | L'ANAS et vous | La Revue | Les avis de l'ANAS | JNE / JET | Espace Adhérents