Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

L'ANAS invite ses adhérents et sympathisants à participer aux Etats Généraux du Social


des dizaines de manifestations sont programmées un peu partout en France. de nombreux collègues sont associés à ce mouvement qui s'adresse aussi aux usagers des services. Vous trouverez ci après le communiqué de l'association 7,8,9 vers les états généraux du social



L'ANAS invite ses adhérents et sympathisants à participer aux Etats Généraux du Social
Communiqué de l'association 7,8,9 vers les états généraux du social

Après des années de silence, le monde de l’action sociale se remet en marche et sa protestation prend de l’ampleur. Non seulement la misère, la maltraitance et les besoins sociaux s’aggravent, mais les conditions dans lesquelles les nombreux intervenants sociaux et les institutions sociales et médico-sociales exercent leurs missions de service public, sont aussi de plus en plus dures. Les professionnels sont pris dans une tenaille : rendus facilement responsables de l’aggravation des situations de précarité et de souffrance, leurs conditions de travail sont de plus en plus difficiles. Leur légitimité est remise en question, sans alternative sérieuse, ni au niveau national, ni au niveau local. Leurs formations se voient transférées aux régions sans les garanties nécessaires. Il s’agit donc aussi de ne pas laisser se déliter davantage nos outils administratifs, associatifs, professionnels et bénévoles.

C’est tout cela ce que l’association « 7.8.9. vers les états généraux du social », née à l’automne 2002 et animée, entre autres, par Michel Chauvière, Christiane Henry, Jacques Ladsous, avec un fort comité de soutien présidé par Jean-Michel Bélorgey, et beaucoup de relais locaux, veut faire savoir.

Entre le 18 et le 24 octobre se tiendront dans toute la France les « états généraux du social ». C’est une manifestation préparée depuis de longs mois. Elle va permettre aux acteurs du social : professionnels, institutionnels, bénévoles sans oublier les usagers - qu’ils soient concernés par l’exclusion, la délinquance, la protection de l’enfance, le handicap ou la dépendance, la santé mentale, l’accueil des étrangers, l’éducation populaire etc. - de retrouver une parole publique collective. Cette action citoyenne prendra des formes multiples : colloques, débats, théâtres-forums, marches de nuit… et surtout, dès le lundi 18, dépôt de Cahiers de doléances et de propositions aux autorités publiques et diffusion sur le site, etc.

Ces Cahiers portent de fortes revendications :

Le respect dû aux usagers, mais sans jamais en faire des alibis, et la nécessité de toujours les associer aux solutions qui les concernent ;

L’urgence de réinventer la protection, dans un cadre légal, des groupes et des populations en difficulté et parallèlement de lutter contre toutes les discriminations ;

Le refus de l’instrumentalisation des acteurs du social, quel que soit leur statut ; et la nécessité d’une charte éthique entre décideurs, techniciens et usagers, dans le cadre du droit commun, au lieu des relations binaires qui se généralisent ;

La triple exigence d’une solidarité nationale affirmée et affermie, du respect de l’égalité territoriale et de politiques sociales sur le moyen et le long terme, conformément aux droits fondamentaux mais aussi pour donner sens aux efforts de tous.

« 7.8.9. VERS LES ETATS GENERAUX DU SOCIAL »
C/O CEDIAS, 5 rue Las Cases
75007 PARIS
Tel : 06 66 23 21 01
Permanence chaque jeudi après-midi, tel : 01 45 51 66 10
Adresse électronique 789vegs@wanadoo.fr
Site Internet : www.789etatsgenerauxdusocial.com

Cliquez sur ce lien pour obtenir le programme détaillé des différentes manifestations en France et en Ile de France

Dimanche 10 Octobre 2004



Communiqués ANAS | Protection de l'enfance | International | Déontologie | Formation | Santé | Congrès - Colloques - Conférences