Envoyer à un ami
Version imprimable

L'ANAS à Moscou lors d'un congrès sur "le travail social comme facteur de cohésion sociale"


Marie Geneviève Mounier et Marie Andrée Sadot représentantes de l'A.N.A.S. ont été accueillies à Moscou dans le cadre d'un échange international. Elles sont intervenues sur le thème de l'usure professionnelle (Burn Out) à l'ambassade de France en Russie. Ce sujet intéresse particulièrement plusieurs associations professionnelles de travailleurs sociaux de différents pays européens dont la Russie.



L'ANAS à Moscou lors d'un congrès sur  "le travail social comme facteur de cohésion sociale"
Ce congrès qui regroupait 1200 participants des différentes Régions de Russie, des représentants étrangers (Danemark, France,…) s’est tenu la 1ère journée dans le grand amphithéâtre de l’administration du Président au centre ville de MOSCOU.

LE MATIN fut centré sur le rôle et la place du travailleur social dans le cadre des politiques sociales et de la société russe :

- La cérémonie d’ouverture fut introduite par un discours du Président MEDVEDEV lu par son représentant, discours sur la reconnaissance du travail social pour le bien-être des citoyens et la nécessité de ce travail pour la Société . La représentante, député de la DOUMA a insisté sur la prise en compte de la commande sociale et du partenariat social dans la cohésion sociale
- Le Ministre adjoint de la Santé et du développement social a honoré le travail social en rappelant les conditions d’insertion dans la société (formation ,travail ,...et l’optimisation des conditions dignes de vie en citant la charte de services sociaux du Conseil de l’EUROPE.

Le colloque n’a pas oublié la représentation des usagers. Puis, la Présidente de l’association russe des travailleurs sociaux a repris la nécessité d’un intermédiaire entre l’Etat et la population où le travail social a une haute responsabilité civile. Le Ministre adjoint à la santé et au développement social a présenté le programme national : baisse de la mortalité, offre d’aide médicale et sociale, aide aux personnes âgées, aide aux sortants de prison, création d’un fond fédéral de soutien des enfants , aide
sociale aux personnes retraitées, aux familles nombreuses, développement des actions en faveur des enfants difficiles, prévention du burn-out des travailleurs sociaux avec une législation validée au niveau des régions pour assurer de meilleures conditions de travail aux travailleurs sociaux...

L’APRES –MIDI fut consacré à la présentation d’expériences innovantes :

- Programme pour les handicapés avec développement de l’aide technique et offre de soins
- Evaluation des actions avec la nécessité d’une méthodologie pour évaluer la nécessité de l’aide sociale
- Programme pour les enfants "difficiles" avec le développement des centres de réhabilitation
- Créations de centres ressources multi-fonctions où les usagers vont trouver toutes les informations et les réponses nécessaires au bien-être et à la vie quotidienne
- Programmes pour les personnes âgées y compris les familles de parrainage des personnes âgées avec le développement de l’accueil familial
- Programme non –voyants à SAINT-PETERSBOURG. Cette ville est transformée en ville parlante dans un quartier à titre expérimental
- Informatisation des dossiers sociaux à partir de n’importe quel service et partage des informations. Cette présentation a fait l’objet de questionnements dans la salle à partir des droits des usagers

Le détail de ces journées est précisé dans le compte rendu en bas de cette page

congres_de_moscou.doc Congrès de MOSCOU.doc  (47 Ko)


Dimanche 14 Novembre 2010
Com. internationale