Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Journée Internationale d'Action du Travail Social du 9/11/2004


" Violence et Trafic de Personnes, les Travailleurs Sociaux contre l'exploitation " tel est le thème de cette journée d'action de la FITS (Fédération internationale des Travailleurs sociaux) A cette occasion l'ANAS vous propose de découvrir et de vous saisir du programme européen DAPHNE II.



Journée Internationale d'Action du Travail Social du 9/11/2004
Ce programme appelle les organisations publiques et privées concernées à se mobiliser contre la violence à l'égard des enfants, des jeunes et des femmes, avec des financements pour les projets retenus.

DAPHNE II ( 2004-2008 )

La nécessité de défendre les droits de l’homme et d’éliminer la violence par une action mondiale concertée s’est fait jour à des niveaux divers et par des moyens différents. Citons la Convention pour l’élimination de toute forme de discrimination envers les femmes (1979), le Programme d’action de la conférence de Beijing (1995), la Déclaration de Stockholm et le Programme d’action de la première conférence mondiale contre l’exploitation sexuelle des enfants. La deuxième conférence mondiale contre l’exploitation sexuelle des enfants à Yokohama en décembre 2001 a reconnu le programme DAPHNE mis en œuvre par l’Union Européenne comme un outil très utile.

Pourquoi un tel programme européen de prévention de la violence à l’égard des femmes et des enfants ?

Ce programme est prévu pour la période de mai 2004 à décembre 2008. Il complète les programmes en vigueur dans les états membres de l’Union Européenne pour l’échange des expériences satisfaisantes de lutte contre la violence à travers l’Union.
DAPHNE est le point de départ de la coopération européenne des ONG et des organisations bénévoles de lutte contre la violence envers les enfants, les jeunes et les femmes. Les ONG sont incitées à créer ou à renforcer les réseaux européens, à mettre en œuvre des projets innovants dont les résultats pourront être diffusés auprès des autres états membres et des régions.

Dans bien des cas, ces organisations offrent des services que les administrations publiques ne peuvent fournir car elles n’en ont ni la capacité ni la compétence. La société ne tirera bénéfice de l’expérience et de l’expertise des ONG que si leurs idées et leurs programmes sont diffusés à travers la Communauté Européenne et partagés avec les organisations similaires des autres états.

Qu’y a-t-il de nouveau par rapport au premier programme DAPHNE ?

Le programme DAPHNE II se rapproche beaucoup du premier, couvre les même domaines de violence à l’égard des mêmes bénéficiaires et soutient des actions semblables : mise en réseau des organisations, échange de bonnes pratiques et actions de sensibilisation.

Les activités soutenues sont plus faciles à comprendre :

1 ) échange de pratiques en vue d’améliorer les mesures de prévention et d’aide aux victimes

2 ) études topographiques, études et recherche

3 ) travail de terrain avec la participation des bénéficiaires à tous les niveaux du projet : planification, mise en œuvre, évaluation

4 ) création de réseaux de soutien pluridisciplinaires

5 ) création et apprentissage des progiciels éducatifs

6 ) développement et mise en œuvre des traitements et du soutien des victimes et populations à risque, ainsi que des coupables

7 ) développement et mise en œuvre d’activités de sensibilisation destinées à des publics spécifiques.

Le programme DAPHNE II est ouvert aux organisations ou institutions publiques ou privées à but non lucratif ( administrations locales selon leurs compétences, départements d’université, centres de recherche ) qui oeuvrent pour la prévention, la lutte contre la violence envers les enfants, les adolescents et les femmes, leur protection, l’aide aux victimes, et mènent des actions ciblées pour réduire la violence et inciter au changement des comportements envers les groupes vulnérables.

Quel est le rôle de la Commission Européenne dans le programme DAPHNE ?

Pour mener à bien DAPHNE, la Commission Européenne est assistée d’un comité consultatif composé des représentants de chaque état membre et contrôlé par la Commission. Le rôle de la Commission est aussi de mettre en œuvre, cadrer, évaluer les projets de DAPHNE II.
Un rapport en anglais à mi parcours sur le premier programme a été présenté au Parlement Européen et au Conseil des Ministres à propos des deux premières années d’exercice.
daphne/report/ex_post_2000_report_en.pdf

Avis du Comité économique et social européen en français sur la "Proposition de décision du Parlement européen et du Conseil établissant une seconde phase du programme d'action communautaire (2004-2008) visant à prévenir la violence envers les enfants, les adolescents et les femmes et à protéger les victimes et les groupes à risque (programme Daphné II)

La Commission Internationale de l’ANAS, le 31 octobre 2004





Samedi 6 Novembre 2004



Communiqués ANAS | Protection de l'enfance | International | Déontologie | Formation | Santé | Congrès - Colloques - Conférences