Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Halte à l'insécurité sociale.


Journée nationale d'action le 5 juin avec la FNARS. Les sections départementales et régionales de l'ANAS sont invitées à s'associer au mouvement..

Exclus, précaires, réfugiés, SDF, sans toit, sans emploi, sans papiers...
Une profonde fracture est ancrée dans notre société. Des adultes, des enfants, des jeunes, des familles vivent des situations d'exclusion très difficiles, voire douloureuses...



Halte à l'insécurité sociale.
Asphyxie budgétaire, manque de soutiens et de moyens, projets de loi lacunaires ou inquiétants, les associations de solidarité et d'action sociale crient leur désarroi, leurs refus...

jeudi 5 juin 2003, la Fnars appelle à une journée nationale d'action. L'ANAS invite ses sections à s'associer à ce mouvement.

Pour que le principe de non-abandon des personnes en détresse soit inscrit dans les lois de la République ;

Pour que le débat parlementaire prévu par la loi "exclusions" soit organisé, que la France prenne des engagements forts et précis dans le plan européen "inclusion" et pour que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion soit reconnue "Grande cause nationale" ;

Pour que les crédits de lutte contre les exclusions soient tous dégelés et pour que les budgets CHRS, logement, insertion par l'activité économique, urgence, etc., bénéficient du "rattrapage" indispensable dès cette année et dans le projet de loi de finances 2004.

A travers toute la France : manifestations, rassemblements, gestes symboliques, délégations auprès des élus et des pouvoirs publics, fermetures administratives d'établissements, portes-ouvertes, etc.

Contactez l'association régionale Fnars la plus proche de vous en cliquant ici.

Mardi 27 Mai 2003



L'essentiel | Actualités | L'ANAS et vous | La Revue | Les avis de l'ANAS | JNE / JET | Espace Adhérents