Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Gaza : il est nécessaire de faire cesser les combats qui tuent des enfants et déciment des familles entières


Quelle que soit l'opinion de chacun sur ce conflit, force est de constater que cette guerre et la violence des bombardements sur une population qui ne peut se protéger est une atteinte intolérable à la la vie et aux droits de l'homme. Les travailleurs sociaux qui œuvrent pour la paix et le vivre ensemble se joignent à l'appel de la fédération internationale du travail social ( IFSW ) à laquelle participe l'ANAS



Gaza : il est nécessaire de faire cesser les combats qui tuent des enfants et déciment des familles entières
La Fédération internationale des travailleurs sociaux (FITS )demande l’exécution du cessez le feu immédiat à l’appel du Conseil de Sécurité des Nations Unies à Gaza.

La situation actuelle est intolérable et le cercle infernal de la vengeance doit prendre fin. Des centaines de palestiniens ont été tués et des milliers ont été blessés depuis le début des opérations militaires israéliennes contre les attaques de roquettes du Hamas sur la population civile israélienne.

Les principes humanitaires doivent être appliqués afin que les blessés soient soignés et évacués. C’est une véritable tragédie qu’autant d’enfants soient victimes de ce conflit. C’est souvent, dans ce type de conflits militaires que les personnes les plus vulnérables souffrent le plus.

La FITS en 2006 a approuvé la Résolution relative aux « victimes de Violents Conflits » . Elle a exprimé sa consternation sur le traitement dans leur vie quotidienne des citoyens, dans ce conflit. Les menaces touchent les citoyens les plus vulnérables dans le monde lors des conflits, c'est-à-dire : les femmes, les enfants, les personnes âgées, les personnes handicapées et les pauvres qui sont touchés par ces conflits de façon disproportionnée. Cette résolution supplémentaire met l’accent sur le droit de toute personne à vivre dans un environnement dont les droits de l’homme essentiels , la justice sociale sont respectés. Les valeurs du travail social soulignent le besoin de dialogue, le respect et la considération des points de vue opposés.

La Vie est le droit Fondamental. La résolution des conflits par la guerre n’est pas une solution
, elle ne peut qu’être mauvaise.


Nous appelons donc la société internationale et les acteurs de ces conflits à agir pour arrêter l’utilisation des armes et à trouver une solution pacifique et durable permettant la sécurité entre les deux belligérants.

Traduit en français

David N. Jones
13 janvier 2009

IFSW STATEMENT ON THE GAZA CONFLICT

The International Federation of Social Workers (IFSW) calls for immediate implementation of the ceasefire called for by the UN Security Council in the ongoing conflict in Gaza.

The present situation is intolerable and the disastrous circle of provocation and retribution must end. Hundreds of Palestinians have been killed and thousands wounded since Israel started its military operations with the stated aim of ending Hamas rocket attacks towards Israeli civilians.

International humanitarian law must be applied so that the wounded can be cared for and evacuated. It is a tragedy that so many children have fallen victims of the conflict. As so often in military conflicts the most vulnerable suffer most.

The IFSW General Meeting in 2006 endorsed a "Resolution on the Victims of Violent Conflicts" and expressed its dismay at the threat to the well being of the world’s most vulnerable citizens in conflicts: women, children, the elderly, the disabled and the poor, who are disproportionately affected by these conflicts. The resolution further emphasized the right of all peoples to live in an environment in which essential human rights and social justice are respected. Social work values emphasize the need for dialogue, respect and consideration of the views of opposing parties.

Life is the ultimate human right. War as a conflict resolution method is not working, only making things worse. We therefore call on the international society and the actors in the ongoing conflict to do their outmost to stop the use of military means and seek a sustainable, peaceful solution providing safety for both parties.

London, January 13, 2009

David N Jones
President

Tom Johannesen
Secretary General

International Federation of Social Workers (IFSW)
Postfach 6875
Schwarztorstrasse 22
CH-3001 Berne
SWITZERLAND
Tel (41) 31 382 6015
Fax (41) 31 382 1125
E-mail: global@ifsw.org


Dimanche 18 Janvier 2009



Communiqués ANAS | Protection de l'enfance | International | Déontologie | Formation | Santé | Congrès - Colloques - Conférences