Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Crise internationale et Grèce : Un soutien des travailleurs sociaux français et européens


Vous trouverez ci joint 2 communiqués. Le premier est une motion de l'ANAS soumise à l'IFSW. Elle soutient les travailleurs sociaux grecs qui, comme la population, doivent faire face à des difficultés insurmontables... Le second signé par l'IFSW traite des conséquences de la crise financière et de ses conséquences en Europe.



Crise internationale et Grèce : Un soutien des travailleurs sociaux français et européens
Le travailleurs sociaux français et européens apportent tout leur soutien à la population grecque et à l'association hellénique des travailleurs sociaux qui font face actuellement à une crise économique et sociale sans précédent dans le pays. Ce sont les plus fragiles qui sont aujourd'hui les plus atteints par les mesures de restriction budgétaires imposées par les pays les plus riches d'Europe et le FMI.

La population est particulièrement touchée dans ses droits les plus élémentaires : Droit à la santé, droit à disposer de moyens de subsistance suffisants pour vivre décemment, droit au logement et à l'éducation, droits à bénéficier de services publics permettant de protéger les personnes les plus vulnérables.

Les personnes âgées voient leurs retraites diminuées, des salariés de la fonction publique et du privés sont licenciés, les salaires sont très fortement diminués. Toutes ces mesures provoquent une montée de l'insécurité et des drames quotidiens. Les associations caritatives et les pouvoirs publics ne peuvent plus répondre aux besoins élémentaires de la population. L'endettement de nombreuses familles leur fait perdre leur logement. Les médias précisent même que le nombre de suicides est en hausse importante, que des enfants et leurs familles ne peuvent plus s'alimenter correctement. Ils souffrent de dénutrition.

Face à une telle situation les professionnels de l'action sociale ne peuvent que lancer un appel à la solidarité internationale. Comment accepter qu'en Europe la violence de contraintes économiques imposées se traduise par une telle régression et paupérisation de la population ?

L'association hellénique des travailleurs sociaux constate aussi que, par surprise et sans consultation, de nouvelles dispositions réglementant la profession de travailleur social ont été établies et ne respectent plus les fondamentaux du travail social en Grèce à savoir  l'autorisation d'exercer le travail social, qui, selon l'article 186 de la loi 3852/2010, délivrée par les Régions vise à « protéger les intérêts juridiques de la vie, la santé, l'être humain et la sécurité personnelle des données »dans l'application des dispositions de la Constitution. L'association grecque fait état d'une dégradation et d'une dévaluation de la profession de travailleur social et a alerté les parlementaires grecs.(1)

Une situation de crise ne doit pas permettre tous les excès et toutes les dérèglementations. Les travailleurs sociaux français et européens demandent aux États européens de mettre en œuvre des mesures d'urgence permettant de gérer les difficultés économiques du pays en respectant les populations les plus fragiles et en leur accordant rapidement un minima social leur permettant de répondre aux besoins élémentaires de subsistance, d'accès aux soins, au logement et à l'éducation.

(1) http://skle.gr/ (communiqué sur l'utilisation abusive du travail social professionnel en date du 24/01/2012)

Crise internationale et Grèce : Un soutien des travailleurs sociaux français et européens
Federation International of Social Workers
Fédération Internationale des Assistants Sociaux
Federación Internacional de Trabajadores Sociales


IFSW Europe e.V.

THE SOCIAL CONSEQUENCES OF THE FINANCIAL CRISIS
LES CONSEQUENCES SOCIALES DE LA CRISE FINANCIERE

“We don’t pay for your crisis” « Nous ne payons pas pour votre crise »

The financial crisis is a result of financial systems disregarding social responsibilities and social investments.
La crise financière est le résultat d’un système financier ne respectant pas les responsabilités sociales etl’investissement humain

The financial crisis has had serious social consequences in Europe and becomes even more important with pronounced aggravation of the crisis in the latest year. The accelerating problems of debt in Greece and Ireland together with common developments in other countries can create a new and dangerous situation which can worsen the social problems because of stern social cuts.

La crise financière a eu de très sérieuses conséquences en Europe, et devient encore plus importante, avec une aggravation toute particulière de la crise cette dernière année. L’accélération des problèmes de la dette de la Grèce et de l’Irlande, conjuguée à la propagation de ces difficultés dans d’autres pays, peut créer une situation nouvelle et dangereuse, pouvant s’aggraver compte tenu de la suppression des budgets sociaux.

1. People who are marginalised are disproportionately affected by the economic crisis – for example, older people, women, young people and working poor (stories can be used to illustrate this). We want Governments to look at the impact of all cuts to ensure that the impact is not disproportionate. Decisions must be openly discussed in society and the decisions made must be sustainable.

Les personnes déjà marginalisées sont encore plus touchées par la crise comme par exemple, les personnes âgées, les femmes, les jeunes, les travailleurs pauvres ; (des histoires de vie peuvent illustrer ces situations). Nous demandons aux gouvernements d’être attentifs aux conséquences de toutes ces suppressions budgétaires afin de s’assurer que l’impact ne soit pas trop disproportionné. Les décisions doivent être discutées dans la société civile et doivent être pérennes.

2. The impact of the financial crisis is different in the different regional areas of Europe. National organisations need to strengthen their position in cooperation with other progressive organisations and institutions. Social workers at a National level must work effectively within their country in the current economic climate. National organisations should also work together to strengthen our voice across Europe and the world.

L’impact de la crise est différent suivant les différentes régions européennes. Les organisations nationales doivent renforcer leur position en coopérant avec d’autres organisations et institutions. Les travailleurs sociaux, au niveau national, doivent s’impliquer dans leur pays dans le contexte économique actuel. Les organisations nationales doivent également travailler ensemble pour renforcer leurs positions.


3. The workload of social workers has increased as a direct result of the impact of the financial crisis. This is not sustainable and will lead to unsafe practice. Governments need to ensure that the International standards for social work (see the standards) are implemented to ensure high quality and safe practice.

L’augmentation de la charge de travail des travailleurs sociaux est une conséquence directe de la crise. Cela n’est pas tenable et peut conduire à une dérive des pratiques. Les gouvernements doivent s’engager à ce que les référentiels en travail social soient mis en place afin d’assurer des pratiques sures et de haute qualité.

4. One of the responses to the financial crisis is to cut down on preventative and early intervention services in social care. Preventative services have a long term impact which is usually outside of the life of a Government. A focus on services which provide short term outcomes is politically driven rather than driven by the needs of society. A lack of sustained investment in social care has detrimental long term consequences for society. Cuts and a lack
of investment now will lead to greater expenditure later. Society needs Governments to take a long term view to funding social care. We need to invest now.

Une des réponses à la crise financière est de diminuer les budgets de prévention et d’intervention précoce en accompagnement social. Les services de prévention ont un impact à long terme qui dépasse souvent le temps de vie d’un gouvernement. Ceux ci concentrent leur politique sur le développement de service donnant des résultats à court terme, plutôt que de répondre aux besoins de la société. Un manque d’investissement durable dans l’accompagnement social durable a des effets à long terme pour la société. Les réductions budgétaires et le manque d’investissement aujourd’hui va conduire à de plus grandes dépenses demain. La société a besoin de gouvernement ayant une vue a long terme pour financer l’accompagnement social. Nous avons besoin d’investir maintenant.

5. The financial crisis has led to Governments introducing indicators and measures based on financial concerns rather than social cohesion, social justice and social wellbeing. Social workers need to strengthen their voice based on evidence and information. As an organisation the International Federation of Social Workers provides a forum for the sharing of information and evidence. This should be used by National organisations to develop
indicators and measurements. Governments must take in account the experience of service users and social workers. Social policy makers must focus on the needs of people and society.

La crise financière à conduit les gouvernements à introduire des indicateurs et des outils d’évaluation basés sur des préoccupations financières plutôt que la cohésion sociale, la justice sociale et le bien être. Les travailleurs sociaux ont besoin de renforcer leur positionnement basé sur des situations concrètes et sur l’information. C’est ainsi que la FITS IFSW, en tant qu’association de travailleurs sociaux, propose un forum de partage
d’informations et de constats. Ceci doit être utilisé par les associations nationales pour développer des outils d’évaluation et par les travailleurs sociaux. Les décisionnaires politiques doivent se centrer sur les besoins des usagers et de la société.


6. Marginalised people are often not able or allowed to vote. They have therefor no or very little political power. Marginalised people need to develop a collective voice which will be heard by politicians. Social workers should seek to support people to develop more political power.

Les personnes marginalisées ne sont pas en capacité ou autorisées à voter. Ils ont pour cela peu de pouvoir politique. Les personnes marginalisées ont besoin de se faire entendre collectivement par les décisionnaires. Les travailleurs sociaux doivent accompagner ces personnes pour développer
plus de pouvoir d’agir politique.


7. The countries of Europe do have sufficient money to meet the needs of their citizens. The issue is about Governments choosing how the money is spent. Social workers need to work together to develop a clear argument for investment in social care and welfare services.

Les pays européens ont suffisamment de ressources financières pour répondre aux besoins de leurs citoyens. La problématique pour ces gouvernements est de choisir des priorités budgétaires. Les travailleurs sociaux doivent développer ensemble un argumentaire clair pour investir dans l’accompagnement social et les services sociaux.

8. In modern times people focus on individuals (themselves) more. The financial crisis has exaggerated this trend in society. There is a loss of interest in community and common good. We have lost a sense of social solidarity. Social work which focuses on individuals and not society is exaggerating this problem. Social work should be proactive in reclaiming group and community work as effective social work models.

De nos jours, les personnes sont plus centrées sur elles-mêmes (individualisme) : la crise financière a renforcé cette tendance dans la société. Il y a un manque d’intérêt vis-à-vis de la communauté et du bien commun. Nous avons perdu le sens de la solidarité sociale. Le travail social centré sur l’individu, plutôt que sur la société, renforce ce problème. Le travail social doit être proactif, en soutenant le travail avec les groupes et le travail social communautaire comme un modèle de travail social efficace.

9. Social workers serve the most vulnerable people who need the greatest priority at the time of economic crisis. Social workers pay and conditions should be protected from cuts with the social work profession rewarded at a similar level to other valued professions.

Les travailleurs sociaux doivent s’occuper des personnes les plus vulnérables, qui ont besoin d’une intervention prioritaire dans cette période de crise. La rémunération et les conditions de travail des travailleurs sociaux doivent être protégées des restrictions budgétaires et la
profession de travail social doit bénéficier d’une reconnaissance à un niveau similaire à toute autre profession de valeur.


Contact: Nicolai Paulsen, President of the IFSW European Region [International Federation of Social Workers – Europe e.V.]
E-mail: vpeur@ifsw.org Cell phone: + 45 40 56 19 59 Web: www.ifsw.org/europe

Traduction en français par les membres de la commission internationale de l’ANAS le 31 mars 2012

ifsw_europe_communique__consequences_crise_financiere__statement_financial_crisis.pdf IFSW_Europe_Communiqué _conséquences_crise_financière _statement_financial_crisis.pdf  (160.57 Ko)



Dimanche 8 Avril 2012



Communiqués ANAS | Protection de l'enfance | International | Déontologie | Formation | Santé | Congrès - Colloques - Conférences