Envoyer à un ami
Version imprimable

Bilan de la manifestation du 02 février pour le droit au logement pour tous et contacts




Bilan de la manifestation du 02 février pour le droit au logement pour tous et contacts
Extrait du Compte rendu rédigé par Christelle Ansault :
"Comme prévu nous nous sommes retrouvés devant la mairie du 13e arrondissement de Paris pour nous diriger vers la Sorbonne où se déroulait le colloque organisé par la Fondation Abbé Pierre.

Prêt de 1000 personnes ont défilé lors de la manifestation qui s’est bien déroulée. Arrivés place de la Sorbonne une prise de parole a eu lieu. Des familles, des professionnels ont expliqué les difficultés qu’ils rencontraient.

Nous avions prévu une conférence de presse à 19 heure mais cela n’a pas été vraiment possible compte tenu de l’inaccessibilité de la rue des Ecoles où avait lieu le colloque de la Fondation Abbé Pierre et où les médias étaient présents. Quelques journalistes sont venus nous poser des questions auxquels nous avons répondu.

Des représentants des collectifs et coordinations d’Ile-de-France participaient au colloque de la Fondation répondant ainsi à leur invitation. Une personne était présente directement à la table ronde de la Fondation Abbé Pierre. Elles sont intervenues et ont pu faire entendre nos constats et revendications.

Dans un second temps nous avions prévu une nuit blanche pour marquer symboliquement cette journée. Quelques 200 manifestants ont donc rejoint le campement de l’association Droit au Logement sur l’esplanade des Invalides. Mais celui-ci, d’après nous, était mal choisi. Etant peu visible, il ne nous a pas permis de sensibiliser les riverains. Malgré cela, un groupe assez important est resté avec les familles jusqu’environ 1 heure du matin.

Sur le plan de la mobilisation, cette journée est un succès. Sur le plan médiatique, elle a été très peu médiatisée pour ne pas dire pas du tout (à part quelques lignes dans Libération, Le Monde, Métro) sauf dans l’Humanité. Tous les médias étaient focalisés sur l’intervention de l’Abbé Pierre

Sur un plan global, M. Chirac ainsi que différents ministres semblent avoir entendu l’appel de l’Abbé Pierre sur les problèmes du logement. Mais l’intérêt semble s’être porté uniquement sur les marchands de sommeil et les hôtels insalubres. Nous devons donc profiter de cette petite attention des pouvoirs publics pour nous faire mieux entendre.

Pour suivre au plus prêt les suites de l'action pour le droit au logement, nous vous recommandons le site du collectif des travailleurs sociaux de l'île de France

Dimanche 15 Février 2004
Dubasque